Les radars anti-freinage, testés en Espagne, débarqueront-ils en France ? On vous dit tout

Depuis l’année 2003, la France a commencé à mettre à disposition des radars automatiques. À compter de ce moment, de nombreux modèles de radars ont été mis en place, le radar tourelle, le radar mobile et tant d’autres. Cela afin de renforcer la sécurité routière ainsi que pour surveiller les contrevenants.

Les radars anti-freinage, testés en Espagne, débarqueront-ils en France 
© Archives Ouest-France

La France semble intéressée par le test d’expérimentation de radar anti-freinage fait par l’Espagne. C’est un outil permettant de détecter les conducteurs à grande vitesse qui freinent juste avant le radar fixe. Est-il possible que ces radars s’impliquent dans l’hexagone ?

Radar anti-freinage, France charmée par cette initiative espagnole

Les conducteurs ont toujours la mauvaise habitude de rouler vite puis de ralentir auprès du radar fixe avant d’augmenter la vitesse au maximum. Ils ont conduit ainsi depuis des années sans se faire pénaliser. Pour les arrêter, ce dispositif espagnol suffit à identifier ces voitures grâce à deux caméras. De ce fait, les automobilistes seront facilement repérables et pénalisables.

Les responsables de la Sécurité de la route en France comptent mettre à disposition plus de 25 radars en Espagne cette année. Ces radars mobiles serviront d’anti-freinage, ils insistent surtout sur les routes secondaires. La France et les autorités Hexagones sont de plus en plus intéressées par ces radars. Cependant, la mise en place de tels radars semble difficile pour eux. En effet, le freinage n’est pas interdit en France. « C’est assez ubuesque de réprimer une personne qui échappe en toute légalité à la constatation d’une infraction contraventionnelle à l’approche du radar. C’est tout à fait humain et tout à fait compréhensible », affirme l’expert routier Me Rémy Josseaume.

En France, 4500 radars seront mis en place

Avant la fin de l’année 2022, le gouvernement français envigeage de mettre 4500 radars anti-freinage au bord des routes françaises. De ce fait, ils vont retirer 200 cabines. Environ 1400 radars seront des radars à tourelle. Ceux-ci permettent d’appliquer les sanctions. Par contre, ce n’est pas encore vérifié. Les cabines sont certifiées uniquement pour les contrôles, et non pour les anti-freinages.

Les autres actions telles que l’extension vidéo, le téléphone aux plantes ne sont pas confirmés. Plus de 710 millions d’euros seront générés pour réaliser ce projet. Cela pour améliorer les sécurités routières et de minimiser le nombre d’accidents. La mise en place des radars anti-freinage permet de protéger les conducteurs, les voyageurs et notamment les piétons.

Laura Buys

Attirée depuis mon plus jeune âge par l'écriture, c'est avec un énorme plaisir que je participe à l'aventure Ferocee.com en tant que rédactrice. Passionnée de voyage et de mode, je me réjouis de partager avec vous mes différentes passions.