Les scientifiques ont avancé l’heure de la fin du monde ! ça fait peur…

La notion d’apocalypse est évoquée depuis des années. Si certains y croient, d’autres sont sceptiques. On vous dévoile sur quoi se basent les scientifiques pour calculer la date de la fin de l’humanité.

Les scientifiques ont avancé l’heure de la fin du monde ! ça fait peur…
© pikist
publicité

Des scientifiques ont annoncé jeudi, comme chaque année, l’heure de la fin du monde. Une déclaration qui ne va pas réjouir…

publicité

L’heure de la fin du monde, c’est pour quand?

On ne peut pas le nier, le monde est loin d’être au top de sa forme, voilà maintenant depuis longtemps. Depuis des années, les problèmes de tout genre ont fait leur apparition. Crise sanitaire, réchauffement climatique, rappels des produits alimentaires, crise des gilets jaunes, confit entre la Russie et l’Ukraine… face à tout cela, on se demande si la fin du monde ne serait pas proche. Un groupe de scientifiques spécialisés dans le domaine ont donné leurs réponses. Autant dire que leurs déclarations ne vont pas plaire.

Des experts qui travaillent sur les questions sur la fin du monde ont fait de tristes annonces à Washington, ce jeudi dernier. Rappelons que chaque année, ces scientifiques atomistes travaillent pour «l’horloge de l’Apocalypse», traduite en anglais par «Doomsday Clock». Effectivement, celle-ci a été avancée.

publicité

Selon les informations, tous les mois de janvier chaque année, l’emplacement de l’aiguille est mis à jour dans un célèbre bulletin de ces scientifiques. Au fil de l’année, ces derniers réalisent des recherches afin de découvrir l’heure probable de la fin du monde.

Si de nombreuses personnes se moquent du travail de ces scientifiques atomistes, sachez que leur démarche est très sérieuse. D’ailleurs, elle est reconnue mondialement. Ainsi, leur étude dévoile que la fin du monde n’a jamais été si proche.

Tout savoir sur l’horloge de l’Apocalypse

Si vous l’ignoriez encore, en janvier 2017, les spécialistes avaient fixé l’heure de l’apocalypse à 23 h 57 et 30 secondes. Soit, 2 minutes et 30 secondes avant minuit. Ainsi, le jeudi 25 janvier 2018 indiquait le nouveau record. À cette date, les aiguilles se sont arrêtées à 23 h 58, 2 minutes avant minuit. Ceci dit, plus minuit se rapproche et plus la situation s’est aggravée en un an.

En réalité, cette mesure tente de sensibiliser sur l’état de la planète. En effet, le GIEC met de plus en plus en avant les questions écologiques. Selon eux, il ne nous reste plus que trois ans pour changer les choses. On le sait tous, on exploite plus de ressources que la planète ne possède.

À titre de rappel, la notion d’horloge de l’Apocalypse remonte à 1947. Elle a été mise en place par des experts qui ont travaillé sur la création de la bombe atomique. Depuis, les études s’enchaînent pour déterminer l’heure probable de la fin du monde chaque année. Menées par des chercheurs issus de différentes universités américaines, celles-ci s’appuient sur de nombreux critères et mesures sérieux. D’après La Croix, on peut citer la profusion des arm*s nucléaires ou encore les innovations technologiques, les cyberattaques et bien évidemment le réchauffement climatique. Ce n’est plus un secret pour personne, le climat joue un rôle important dans la survie de la planète Terre.

publicité

Ainsi, l’heure de 2018 se rapproche de l’heure de 1953 qui était la pire de l’histoire de l’horloge de l’Apocalypse.

publicité

Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .