Lidl : Alerte conso, ces produits alimentaires doivent être ramenés d’urgence en magasin, ils contiennent du chanvre trop élevé en THC

Une fois encore, Lidl lance un rappel en urgence de produits. En cause, ces derniers contiennent un taux très élevé de THC. De quoi alerter les autorités.

Lidl  Alerte conso, ces produits alimentaires doivent être ramenés d'urgence en magasin, ils contiennent du chanvre trop élevé en THC
© LIDL

Lidl lance un rappel massif de produits à base de chanvre contenant un taux très élevé de THC. On vous donne les détails.

 Les produits à base de chanvre font rage

Lidl est une nouvelle fois dans la tourmente. En effet, l’enseigne est contrainte de retirer de ses rayons des produits à base de Cannabidiol (CBD). Ce dernier est une substance issue du chanvre qui ne contient pas une substance psychoactive, donc aucun THC (Tetrahydrocannabinol).

Dans certains pays européens, les produits à base de CBD se vendent librement. Cependant, la loi stipule que le taux de THC dans ces derniers doit être inférieur ou égal à 0,2 %. Si ce taux est dépassé, le produit est classé comme illégal. C’est d’ailleurs ce cas que l’enseigne allemande fasse face actuellement. En effet, Lidl a commercialisé des produits à base de chanvre avec un taux de THC plus élevé que le normal.

Lidl lance un rappel de produits

Depuis quelque temps, les produits à base de chanvre sont très prisés sur le marché. Ainsi, Lidl n’a pas hésité à suivre la tendance et à proposer ces produits à ses clientèles. Malheureusement, des experts ont prouvé que l’huile bio « Vita d’or » mis en vente par Lidl contient un taux de THC très élevé. Pour cela, la firme était contrainte de lancer un rappel de produit. Pour le moment, aucune information sur le produit en question n’a été dévoilée. D’ailleurs, l’enseigne allemande n’a pas donné le nom de son fournisseur.

En tout cas, sachez que suite à une décision de la Cour européenne, il n’est pas interdit d’importer des produits à base de CBD. Toutefois, il est formellement interdit d’en cultiver sur le sol français. Selon Charles Morel, président de l’Union des professionnels du CBD, auprès de France TV, la raison n’est autre que «l’impossibilité pour les forces de l’ordre de faire la distinction entre le CBD qui est légal (…) et le THC qui est illégal». Espérons que cette affaire de produits à base de chanvre ne ternisse pas l’image de Lidl.

Roland GRANSART

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.