Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Livret A en 2024 : voici ce que vous allez gagner avec 20 000€ sur ce placement

Livret A en 2024 : voici ce que vous allez gagner avec 20 000€ sur ce placement

Le taux d'intérêt du Livret A connait des changements chaque année à cause de l’inflation. Mais à quoi s’attendre avec 20 000 euros investis dans ce placement.

Bon nombre de personnes se posent des questions sur les intérêts du Livret A pour 20 000 euros en 2024. Ce Livret fait partie des préférés des Français depuis des années. Ils se ruent tous sur ce placement en particulier.

Les intérêts du Livret A pour 20 000 euros en 2024

Pour le calcul des rémunérations de ce placement, il y a une formule bien spécifique. En effet, en l’appliquant, il est possible d’en savoir plus sur les intérêts du Livret A avec 20 000 euros en 2024. Ainsi, avec un taux d’intérêt de 3%, vous aurez donc 600€. Votre capital final en 2024 sera à hauteur de 20 600€. Pour plus de projections dans le futur un taux d’intérêt de 3% :

  • Pour 2025 : 20 600 x 0,03 = 618€ ; Capital final : 21 218€
  • Pour 2026 : 21 218 x 0,03 = 636,54€ ; Capital final : 21 854,54€

Toutefois, ce calcul peut être faussé car tout va encore dépendre du taux d’intérêt fixe. Cela vous donne tout simplement un aperçu des intérêts de votre Livret A pour 20 000euros en 2024 et sans les années à venir.

Le Livret d’épargne populaire (LEP) fait aussi partie des placements assez rémunérateur. Avec 10 000 € sur un Livret A à 3 % et 10 000 € sur un LEP à 6 %, vous aurez :

  • Gains sur le Livret A : 10 000 x 0,03 = 300€
  • Gains sur le LEP : 10 000 x 0,06 = 600 €
  • Total des gains : 300€ + 600€ =900 €. Soit 300 € de plus qu’avec un Livret A uniquement.

Notant tout de même que le LEP est loin d’être accessible à tous.  De plus, tous les placements détiennent des plafonds limités.

Quel est le taux du Livret A ?

A compter du 1er février 2023, le taux de rémunération du Livret A est fixé à 3% nets annuels. Et il le restera jusqu’à fin janvier 2025. C’est en effet ce qu’a annoncé le ministre de l’Economie Bruno Le Maire le 13 juillet 2023. « Nous avons décidé de maintenir le taux [du livret A] à 3% pour des raisons d’intérêt économique national. Ce taux sera maintenu pendant dix-huit mois, au lieu de six » avait-il déclaré. Depuis le 1er août 2022, le taux du livret A était de 2% nets. Entre février et août, son taux était de 1% tandis que pendant les deux années précédentes, le livret A était rémunéré à 0,50%, soit le taux plancher prévu par les textes.

Son rendement a donc triplé depuis cette période. En cause : la forte inflation qui impacte la France depuis plusieurs mois. Le taux du livret A peut normalement être modifié jusqu’à 4 fois par an selon les règles de fixation des taux. Du 1er août 2015 au 31 janvier 2020, il était cependant resté figé à 0,75%. En 2017, un blocage avait été décidé par le gouvernement pour stabiliser temporairement le coût du financement du logement social.

Qu’est-ce qu’un livret d’épargne ?

Les livrets permettent aux particuliers de faire fructifier leur argent. Les sommes déposées sur ces produits d’épargne génèrent des intérêts, qui viennent s’ajouter au capital de départ. Ce sont des produits incontournables qui peuvent être détenus dès le plus jeune âge. Il n’est pas rare, d’ailleurs, que les parents (voire les grands-parents) en ouvrent un à leur enfant (ou petit enfant) à leur naissance.

Il s’agit d’un produit « liquide » car il est possible d’y puiser de l’argent immédiatement, en fonction de ses besoins et sans pénalité. De fait, le livret d’épargne est un support idéal pour accueillir l’épargne de précaution. De plus, c’est un produit gratuit : aucuns frais ne sont prélevés à l’ouverture, pour sa gestion, lors des retraits ou même à sa clôture. Il est aussi très facile à ouvrir et à alimenter. Un versement de quelques dizaines d’euros suffit généralement à sa souscription. Outre les virements bancaires, les banques permettent généralement d’y déposer des espèces et des chèques.

Les livrets se répartissent en deux grandes « familles » : les livrets d’épargne réglementée et les livrets bancaires. Les premiers (Livret A, LDDS, LEP et Livret jeune) ont des conditions de fonctionnement (éligibilité, taux, plafond…) encadrées par les pouvoirs publics et sont entièrement défiscalisés (aucun impôt prélevé sur les intérêts). Les seconds sont librement créés et commercialisés par les banques, qui fixent elles-mêmes les conditions d’ouverture, de plafond et de rémunération de ces produits. Ils sont fiscalisés : la flat tax de 30% vient grever les intérêts générés.

Quel livret rapporte le plus ?

Les livrets de l’épargne réglementée sont bien souvent financièrement les plus intéressants si l’on prend en compte à la fois le taux d’intérêt et l’exonération fiscale. Toutefois, ils comportent des plafonds relativement peu élevés qui pourront ne pas suffire à certains épargnants qui se tourneront alors vers des livrets bancaires fiscalisés. Les taux d’intérêt de ces livrets étant, comme nous l’avons vu précédemment, fixés librement par les banques qui les commercialisent, tous ne se valent pas. Il conviendra alors de regarder de près le taux d’intérêt pratiqué et les éventuelles primes versées à l’ouverture. Souvent, les livrets les plus intéressants sont ceux qui, pour quelques mois, pratiquent un taux boosté. Les livrets bancaires des banques ou livrets maison, hors épargne réglementée (livret A, LDDS, LEP, etc.), peuvent constituer des enveloppes d’épargne.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Aide pour l'achat d'un vélo électrique : conditions, démarches et montant en 2024

Aide pour l’achat d’un vélo électrique : conditions, démarches et montant en 2024

Crédit immobilier : les régions où les banques réclament les plus gros apports

Crédit immobilier : les régions où les banques réclament les plus gros apports

La CAF la soupçonne de fraude et veut un remboursement de 22 500 € à une maman de sept enfants : "Je n'ai plus rien"

La CAF la soupçonne de fraude et veut un remboursement de 22 500 € à une maman de sept enfants : « Je n’ai plus rien »

Mauvaise surprise pour votre Livret A, les SCPI en alerte... Découvrez les 3 infos argent du jour

Mauvaise surprise pour votre Livret A, les SCPI en alerte… Découvrez les 3 infos argent du jour

Pension de réversion : les couples mariés sanctionnés par cette réforme en vue ?

Pension de réversion : les couples mariés sanctionnés par cette réforme en vue ?

Héritage : « Si je renonce à la succession, je paie quand même des impôts ? »

Héritage : « Si je renonce à la succession, je paie quand même des impôts ? »