Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Livret A : hausse du taux de rémunération à compter du 1er mai, une bonne ou une mauvaise nouvelle pour votre épargne ?

Livret A : hausse du taux de rémunération à compter du 1er mai, une bonne ou une mauvaise nouvelle pour votre épargne ?

L’inflation est toujours et encore présente, certaines personnes n’arrivent plus à vivre correctement, le quotidien est difficile pour eux. La situation est propice à une hausse du taux de livret A dès le 1er mai. La suite dans les prochains paragraphes.

Le taux de livret A va subir une hausse

En effet, 3,50 %, soit un demi-point de plus que les 3 % actuellement en vigueur. Voilà ce qu’aurait pu rapporter votre Livret A. Cependant, son taux avait été actualisé, ce 1er avril, sur la base de l’inflation et des taux monétaires actuels. Hélas, avril ne fait pas partie des mois où la révision est possible. Elle intervient deux fois par an, en février et en août. Pour 2023, la première échéance, le 1er février dernier, s’est soldée par une hausse d’un point, de 2 à 3 %. Pour la seconde, il faudra attendre le milieu de l’été.

Un autre scénario est-il envisageable ? Celui d’une hausse du taux de livret A dès le 1er mai. Voici, en effet, ce que dit le texte réglementaire (1) qui fait référence au sujet : « Au 15 avril et au 15 octobre de chaque année, si la Banque de France estime que la variation de l’inflation ou des marchés monétaires le justifie, le gouverneur de la Banque de France peut proposer au ministre chargé de l’économie de réviser les taux (…) au 1er mai ou au 1er novembre. »

L’inflation est encore présente

De fait, les conditions sont actuellement réunies pour déclencher cette hausse du taux de livret A intermédiaire. Car l’inflation, quoiqu’en léger repli, reste forte de 5,6 % en mars, selon l’Insee. Nous assistons aussi à une hausse historique des taux monétaires. Ce taux interbancaire utilisé dans la formule de calcul du Livret A, est passé de -0,58 % à 0,56 % et dépasse aujourd’hui les 1,70 %. À ce rythme, il devrait approcher des 3 % d’ici à la fin du 1er semestre 2023. Dans ce cas, le taux « technique » du Livret A, soit celui issu de l’application stricte de sa formule de calcul, devrait, lui, approcher des 4,50 % le 1er août prochain. Soit un point et demi au-dessus du taux actuel. De quoi déclencher une nouvelle ruée des épargnants.

Mais la hausse du taux du Livret A dès le 1er mai pourrait aussi présenter un intérêt pour la Banque de France. Comme lissé la hausse promise pour août, avec l’espoir de banaliser l’événement que représente la hausse du taux de livret A. Une arme à double tranchant, car elle pourrait aussi avoir pour conséquence de ramener le Livret A dans l’actualité. Cela déclencherait donc de nouveaux dépôts. Quoi qu’il en soit, la Banque de France semble avoir un autre projet.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Bonne nouvelle pour ces retraités qui auront droit à un régime spécial, les concernés

Bonne nouvelle pour ces retraités qui auront droit à un régime spécial, les concernés

Taxe foncière : la mauvaise nouvelle attend les propriétaires pour l’année 2024

Taxe foncière : la mauvaise nouvelle attend les propriétaires pour l’année 2024

Livret A : uneLivret A taux inflation bonne nouvelle attend les épargnants d’ici la fin d’année 2024

Livret A : une bonne nouvelle attend les épargnants d’ici la fin d’année 2024

Météo : une nouvelle perturbation va toucher la France dès demain, découvrez les régions concernées

Météo : une nouvelle perturbation va toucher la France dès demain, découvrez les régions concernées

Impôt 2024 : découvrez 3 solutions pour ceux qui font face à des difficultés pour payer votre solde

Impôt 2024 : découvrez 3 solutions pour ceux qui font face à des difficultés pour payer votre solde

Épargne : pourquoi la banque peut refuser l’ouverture d’un LEP même si vous êtes éligibilité

Épargne : pourquoi la banque peut refuser l’ouverture d’un LEP même si vous êtes éligibilité