Livret A : le taux d’intérêt du placement préféré des Français connaîtra une hausse dès 2023

Le livret A, le placement numéro 1 des Français va connaître une hausse dès début 2023. Une très bonne nouvelle pour des millions de personnes.

Livret A : le taux d’intérêt du placement préféré des Français connaîtra une hausse dès 2023
© Fotolia

L’inflation n’a épargné personne. Tout le monde subit les conséquences de la hausse flamboyante des prix. Pour y faire face, de nombreuses aides ont été revalorisées. Cette année, le taux du livret A s’est vu réévalué deux fois. Même si ce placement n’est pas très rentable, il reste le préféré des français. Et une bonne nouvelle les attend l’année prochaine. En effet, une hausse du taux du livret A est prévue en 2023.

C’est quoi le livret A ?

D’abord, le livret A est le plan d’épargne le plus populaire en France. En effet, près de 55 millions de français détiennent le livret A. En effet, même s’il n’est pas très rentable, il est très apprécié grâce à sa souplesse et sa sécurité. Ainsi, l’épargne est accessible à tout moment et sans pénalités. Néanmoins, il a un petit inconvénient. Son taux d’intérêt net est relativement faible. Actuellement, il est de 2 %. Mais l’année prochaine réserve une bonne surprise pour les millions de Français qui l’utilisent. En effet, le taux d’intérêt du livret A va connaître une hausse dès 2023. Il s’agit de l’un des premiers plans épargnes en France. L’ouverture de ce compte est facile à faire. De plus, il n’y a aucun risque.

Livret A : son taux d’intérêt connaîtra une hausse en 2023

D’abord, il est à noter que les taux du livret A sont calculés en fonction de l’inflation. Ainsi, sa base se calcule sur le taux d’inflation annuel moyen des six derniers mois hors tabac. Ainsi, il dépend majoritairement de la hausse des prix à la consommation. Donc, le taux qui sera annoncé par Bercy sur les avis de la Banque Centrale va prendre en compte l’inflation sur la période de juillet 2022 à décembre 2022. La hausse du taux d’intérêt du livret A en 2023 s’élèvera peut-être à 3,3%. Il s’agit d’un taux provisoire selon l’hypothèse déduit de l’inflation. 

Benoit Mandin

Rédacteur Web depuis plusieurs années, aucune information ne m’échappe. Un vrai féru de la lecture et de nature très curieuse, je me ferai le plaisir de vous informer de toutes les dernières nouvelles.