« Loana m’a volé mon titre ! », sous le choc, une chanteuse emblématique accuse Loana et son producteur Pascal Sevran de voleurs et de tyrans

Le passé de Loana vient encore lui jouer des tours. Cette fois, elle risque de prendre son grade. On vous dit tout.

« Loana m’a volé mon titre ! », sous le choc, une chanteuse emblématique accuse Loana et son producteur Pascal Sevran de voleurs et de tyrans
publicité

Après quelques années de galères, Loana semblait avoir repris sa vie en main depuis quelque temps. Malheureusement, son passé ressurgit une fois encore pour tout gâcher.

publicité

Myriam Abel règle ses comptes avec Loana

Dans le monde de la télé, la vérité finit toujours par se savoir. Et ce jour, elle fera des dégâts inimaginables. Une fois encore, Loana est cible de graves accusations. Mardi 9 novembre, Jordan de Luxe a invité Myriam Abel sur le plateau de son émission « L’Instant de Luxe ». Rappelons qu’elle s’est fait connaitre du public grâce à son exploit à la troisième édition de la Nouvelle Star. Grande gagnante de cette dernière, elle décide de se lancer dans une carrière de chanteuse.

Si depuis toujours, elle a gardé les coups bas rien que pour elle, aujourd’hui, elle décide de sortir de son silence. Pour cela, elle a décidé de révéler la vérité. Une vérité qui va avoir l’effet d’une bombe. Des révélations qui risquent de ternir l’image de certaines personnes notamment Loana et son producteur, Pascal Sevran.

publicité

« Loana m’a volé mon titre!»

Lors de cet entretien, Myriam Abel accuse Loana de lui avoir volé sa chanson. Face à Jordan de Luxe, la jeune femme avait déclaré : «Je n’ai jamais eu l’occasion de le dire, mais son titre à Loana “aime comme je t’aime” c’est ma chanson ! C’est moi qui chante derrière». Très indignée par la situation, elle révèle qu’elle a voulu l’attaquer, mais ce n’était pas gagné d’avance. Avant d’expliquer : «Le jour où elle a gagné le loft, son producteur, qui était le mien, lui a donné ma chanson. Ils ont trafiqué derrière pour qu’on ne reconnaisse pas ma voix. J’étais dégoûtée».

publicité

 À première vue, cette affaire touche encore énormément la chanteuse. D’ailleurs, elle se rappelle de Pascal Sevran en le qualifiant de tyran. Encore agacée, Myriam Abel a lancé : « J’avais fait mon émission avec le titre que Loana m’avait volé “aime comme je t’aime”Sevran lui était odieux, très méchant, j’étais tétanisée». Des déclarations qui risquent de créer des problèmes à la meilleure amie d’Eryl Prayer.

publicité

Anna Cabana

Je suis quelqu’un d’un peu spéciale. Je crois en l’amour libre, et aussi l’égalité homme-femme. Durant mon temps libre j’adore écrire, c’est pourquoi j’ai décidé de participer à ce magazine féminin en tant que rédactrice.