Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Logement et APL : les allocataires de la CAF a eu droit à une mauvaise nouvelle

Logement et APL : les allocataires de la CAF a eu droit à une mauvaise nouvelle

Les aides de la CAF vont connaitre quelques changements cette année soit une revalorisation assez importante. Parmi ces aides, il y a l’AAH et l’APL.

2024 sera peut-être marquée par une augmentation du montant de l’APL. Ce dernier est une composante nécessaire du système d’aide sociale en France. Il a été mis en place afin d’alléger le fardeau financier des locataires, colocataires et sous-locataires de biens immobiliers. L’APL a été conçue pour soutenir les individus et les familles pour faire face aux difficultés à couvrir leurs frais de logement. L’octroi de cette aide passe par plusieurs conditions comme la taille du logement et ses équipements.

Une revalorisation des aides sociales

Le 29 octobre dernier, Bruno Le Maire avait fait part d’une nouvelle concernant les taux de revalorisation des aides sociales et familiales. Effectivement, il avait annoncé une hausse des aides octroyées par la Caisse d’allocations familiales (CAF) et la Mutualité sociale agricole. Une augmentation d’une hauteur de 4,8% à partir du 1ᵉʳ avril 2024. Une bonne nouvelle pour les allocataires qui avaient profité d’une augmentation de seulement 1,6% en 2022.

Pour faire face à l’inflation, les principales aides sociales seront revalorisées. Parmi eux, il y a le RSA, qui est un dispositif d’aide sociale qui vise à assurer un revenu minimum aux individus et aux familles en situation économique précaire. Depuis le 1ᵉʳ avril 2023, son montant mensuel de base est de 607,75 euros pour une personne seule. Elle est de 911,62 euros pour un couple sans enfant ou un parent isolé avec un enfant. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, ces montants vont connaitre une hausse à 636,92 euros et 955,37 euros par mois.

D’ailleurs, la prime d’activité va aussi connaitre une hausse. Il s’agit notamment d’une aide pour soutenir financièrement les travailleurs modestes. Cela inclus les salariés, indépendants, alternants et stagiaires. Le calcul de cette prime diffère en fonction de la situation et des revenus de chaque individu, sans barème fixe. Cependant, depuis le 1ᵉʳ avril 2023, un célibataire sans enfant a droit à un montant maximal de 595,24 euros par mois. Un montant qui devrait augmenter à 623,81 euros à partir de 2024. Ainsi, cette revalorisation va causer une augmentation de l’APL, mais aussi de l’AAH.

Le cas de l’AAH

L’allocation aux adultes handicapés (AAH) va aussi connaitre une hausse la plus importante. Depuis le printemps 2023, le montant maximal mensuel de cette aide de 971,37 euros. Après une revalorisation de 4,8 % de la part du gouvernement, ce montant va passer au-delà des 1 000 euros. Il va donc atteindre 1 017,99 euros au printemps 2024. Notant que l’AAH a été créé pour apporter un soutien financier aux adultes en situation de handicap. Ce sont des personnes ayant des difficultés à travailler et à subvenir à leurs besoins. Cette allocation est spécialement conçue pour aider ces individus à couvrir les dépenses supplémentaires liées à leur handicap.

Une hausse des allocations familiales

Les allocations familiales vont aussi faire face à une hausse à partir du 1ᵉʳ avril 2024. Les familles composées de 2 enfants et dont les revenus annuels ne dépassent pas les 75 804,98 euros auront droit à 148,80 euros d’allocations familiales par mois. Pour les familles avec 3 enfants, cette aide sera à hauteur de 339,43 euros. Les allocations de rentrée scolaire (ARS) évolueront au mois d’août 2024 pour atteindre 407,76 euros pour un enfant âgé de 6 à 10 ans. Elle sera de 440,21 euros pour un enfant âgé de 11 à 14 ans contre 455,46 euros pour un adolescent âgé de 15 à 18 ans.

À partir du printemps 2024, le montant de l’allocation d’éducation de l’enfant handicapé (AEEH) connaitre de 142,69 euros par mois à 149,53 €. La prime à la naissance sera de 1 068,33 € et la prime à l’adoption atteindra 2 136,65 euros. La prestation partagée d’éducation de l’enfant (PreParE) sera de 449,27 € en cas d’arrêt total d’activité et de 290,44 € pour un travail à mi-temps ou moins. Néanmoins, de son côté, l’allocation journalière de présence parentale (AJPP), son montant sera de 65,94 euros par jour. Il y aura un complément mensuel de 126,43 euros versé sous certaines conditions. Quant à l’APL, va-t-il aussi connaitre une augmentation ?

Vers une augmentation de l’APL ?

Cette annonce fut une mauvaise nouvelle pour les bénéficiaires de l’APL. Patrice Vergriete, le ministre du Logement affirme qu’il n’y aura pas d’augmentation pour l’APL malgré cette revalorisation. Notant tout de même que bon nombre organisations, dont la Fondation Abbé Pierre incitait à la hausse de cette aide. Ces derniers voulaient une augmentation de 10% afin de faire face à l’inflation. Une idée avec laquelle le gouvernement n’était pas d’accord.

L’APl ne va pas connaitre d’augmentation cette année et continuera d’être ajusté via l’indice de référence des loyers. Cette décision est notamment loin de faire l’unanimité. Soit un sentiment d’insatisfaction chez les bénéficiaires et les organisations de défense des droits des locataires. Ils voulaient tellement une augmentation du montant de l’APL cette année.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Retraite Agirc-Arrco, chèque énergie, nouveau RSA... Ce qui change en mars dans votre vie

Retraite Agirc-Arrco, chèque énergie, nouveau RSA… Ce qui change en mars dans votre vie

Livret A : enfin une bonne nouvelle pour le taux !

Livret A : enfin une bonne nouvelle pour le taux !

L'astuce d'espion : ce simple réglage va aider à écouter une conversation sans être dans la même pièce

L’astuce d’espion : ce simple réglage va aider à écouter une conversation sans être dans la même pièce

Elle gagne près de 50 000 euros au jeu à gratter : parano, elle prend "deux jours d'arrêt de travail" pour surveiller son ticket

Elle gagne près de 50 000 euros au jeu à gratter : parano, elle prend « deux jours d’arrêt de travail » pour surveiller son ticket

Quand commence la campagne d’envoi du chèque énergie 2024 ?

Quand commence la campagne d’envoi du chèque énergie 2024 ?

Retraite Agirc-Arrco : 400 000 assurés ont eu droit à une excellente nouvelle, à quoi vous attendre

Retraite Agirc-Arrco : 400 000 assurés ont eu droit à une excellente nouvelle, à quoi vous attendre