Maisons de retraite : les maltraitances enfin dénoncées par le président de l’AD-PA

Sur les ondes de Franceinfo, ce mardi 25 janvier, Pascal Champvert, président de l’AD-PA, valide les horribles maltraitances dans les maisons de retraite. Il dépeint même un portrait terrifiant dans ces établissements. 

Maisons de retraite  les maltraitances enfin dénoncées par le président de l’AD-PA
© Shutterstock
publicité

Sur les ondes de Franceinfo, ce mardi 25 janvier, Pascal Champvert, président de l’AD-PA, valide les horribles maltraitances dans les maisons de retraite. Il dépeint même un portrait terrifiant dans ces établissements.

publicité

Ce 25 janvier dernier, Franceinfo avait offert à son public une interview vraiment explosive. En effet, la chaîne a décidé de mettre en avant les maltraitances dans les maisons de retraite. Pascal Champvert, le président de l’AD-PA, a affirmé que cette situation est à la fois systémique et systématique dans ces établissements. Un sujet qui suscite un grand débat après la sortie d’un livre-enquête intitulé Les fossoyeurs. Vraisemblablement, c’est un journaliste qui est à l’origine de cet ouvrage après trois ans d’enquête. Ainsi, on peut y retrouver le témoignage des personnels des établissements et ceux de la famille des personnes âgées.

Un scandale frappe les maisons de retraite

Les témoignages dans l’ouvrage de Victor Castanet ont ahuri plus d’un. En effet, le livre dévoile les maltraitances dans les maisons de retraite. Bien évidemment, cette enquête va toucher toutes les EHPAD. Cependant, le journaliste veut viser un en particulier, celles du groupe Orpéa. Lors de sa présence sur France info, le président de l’AD-PA, Pascal Champvert, veut laisser la justice mener son enquête sur cette situation.

publicité

De son côté, le journaliste avait fait la promotion de son livre sur C à Vous, sur France 5. D’après ses propos, les personnels des EHPAD se ruent vers la maltraitance à cause du manque de moyen, sans oublier le manque de personnel.

En effet, cette enquête sur les maltraitances dans les maisons de retraite a commencé à cause d’un constat effrayant sur rationnement des couches du groupe Orpea. Cependant, ce dernier dit offrir des prestations luxueuses à ses résidents et aux familles de ces derniers. Vraisemblablement, leur prestation se trouve entre 6 500 euros et 12 000 euros par mois. Apparemment, tout était très bien rationné dans ce genre d’établissement. Des propos qui lui a valu la foudre de certaines personnes. D’ailleurs, pour qu’il ne sorte pas son livre, il y en a qui a offert 15 millions d’euros à Victor Castanet.

Le président de l’AD-PA fait part de son avis sur cette affaire

Lors de son entretien auprès de Franceinfo, Pascal Champvert avait donné son avis vis-à-vis de ce livre. En effet, il semble être surpris par ses nombreux témoignages. Cependant, ce n’est pas pour autant qu’il minimise les faits. D’ailleurs, il ne se lasse pas de marteler « si les faits sont avérés », mais il affirme que les faits sont graves. Par la suite, il avoue que ce sont les pouvoirs publics français qui sont à l’origine de ses maltraitances dans les maisons de retraite. Elle est due au fait que les aides de l’État sont vraiment très basses.

publicité

Quand on dépeint la maison de retraite comme un « business lucratif », le président de l’AD-PA déteste cette comparaison. Il souhaite plus que n’importe qui que cette affaire soit traduite en justice. Notant que ce livre fait du tort à plusieurs maisons de retraite. Un scandale qui a touché toute la France.

publicité

Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.