Vous êtes ici : Accueil > Alimentation > Malnutrition dans les EHPAD : « On nourrit mal nos aînés », le bouleversant témoignage !

Malnutrition dans les EHPAD : « On nourrit mal nos aînés », le bouleversant témoignage !

La malnutrition est un sujet très délicat présent dans les EHPAD depuis quelque temps. Levons le voile sur la qualité de l’alimentation.

La malnutrition règne dans les EHPAD : le témoignage choc

En France, il y a autant d’EHPAD où les personnes âgées peuvent vivre et être prises en soins. Seulement, tout n’est pas toujours rose dans ces établissements, surtout au niveau de l’alimentation. Une femme qui se dit s’intéresser à la situation des EHPAD révèle que la qualité des aliments qu’on propose à nos aînés dans ces lieux ont toujours été une problématique majeure.

Ce n’est d’ailleurs pas nouveau puisque les EHPAD ont souvent été cible de critiques quant à l’environnement où vivent les personnes âgées. Pourtant, les seniors ont besoin d’être bien pris en charge, en raison de leur âge et la maladie dont ils peuvent être victimes.

Seulement voilà, les résidents des EHPAD peuvent parfois se retrouver dans des conditions d’alimentation assez délicates. Pour cause, la malnutrition règne au sein de ces structures d’hébergement pour les personnes âgées.

Les problèmes qui causent la malnutrition dans les EHPAD

En réalité, cette malnutrition présente dans les EHPAD depuis un moment est liée à la négligence de la qualité des repas. 60 Millions de consommateurs s’est d’ailleurs intéressé à ce problème. Il a fait une découverte assez étonnante.

Figurez-vous que les repas proposés dans les EHPAD ne répondent pas du tout aux besoins nutritionnels et gustatifs des personnes âgées. Non seulement la quantité est peu, mais les plats sont également loin d’être appétissants. De plus, ils sont mal équilibrés et tout cela peut aggraver l’état de santé des résidents qui sont déjà très fragiles à leur âge.

Notons qu’il est tout à fait dans le droit des personnes âgées d’avoir le plaisir de manger. Les repas qu’on leur sert devraient être bien équilibrés, ont un goût appétissant et doivent aussi favoriser un bon état nutritionnel.

Outre la qualité et la quantité des repas, l’insuffisance du nombre de personnels dans les EHPAD représente également un problème majeur. Comme nous le savons tous, les seniors sont des personnes fragiles dont on doit prendre en charge, même quand ils mangent. Certains d’entre eux n’ont plus la capacité de se servir des cuillères et assiettes et dépendant donc du personnel pour manger.

Mais à cause du manque d’effectifs, certains doivent attendre avant de pouvoir manger. Et la plupart du temps, cette attente dure beaucoup trop longtemps. Or, cela peut aussi fragiliser encore plus leur état de santé.

Les solutions à prendre face à ces problèmes

Effectivement, il existe des solutions qui peuvent remédier aux problèmes de la malnutrition dans les EHPAD. Pour ce faire, il est crucial d’augmenter les contributions des collectivités et du gouvernement au budget des EHPAD.

On devrait améliorer l’allocation des ressources financières pour que les seniors prennent des repas équilibrés et de qualité. De même, cela permet aussi d’avoir une assistance suffisante pour ces personnes âgées au moment de manger.

Pour résoudre le problème de la malnutrition dans ces lieux, il est également important de surveiller les poids des résidents afin d’éviter toute dénutrition. C’est d’ailleurs l’une des solutions les plus faciles pour prévenir la malnutrition.

Former les personnels et faire de la sensibilisation

Face à ce problème qu’on rencontre dans les EHPAD il est aussi crucial de former le personnel. En effet, les personnes qui travaillent dans ces endroits doivent à tout prix savoir ce qu’on doit et ne doit pas faire quant à la prise en charge des personnes âgées à table.

De même, on doit aussi faire une sensibilisation des familles et de la société afin de maintenir la pression et exiger des changements.

En outre, la malnutrition, ce problème présent dans les EHPAD depuis quelque temps, n’est pas une fatalité. On peut aussi bien résoudre le problème si on prend certaines mesures. La situation peut s’améliorer si on a de la volonté politique forte et une mobilisation collective.

Nos aînés ont déjà traversé beaucoup de choses durant toute leur vie et le moins que l’on puisse faire est donc de bien prendre soin d’eux et de les respecter. Et cette forme de respect passe incontestablement par l’alimentation de qualité.

De plus, leur état de santé est déjà assez fragile en raison de leur âge avancé. Et avoir de la bonne alimentation peut donc les aider à garder la force et leur procurer l’énergie dont ils ont besoin.

À propos de l'auteur, Adeline

Est une journaliste renommée, réputée pour son travail dans le domaine de l'investigation. Elle a consacré sa carrière à mettre en lumière des affaires complexes et à donner la voix aux sans-voix. Ses reportages primés ont eu un impact significatif sur la société, faisant d'elle une figure incontournable du journalisme d'investigation.

D’autres publications dans 

AAH, RSA, prime d’activité : ce qu’il faut savoir sur la solidarité à la source

AAH, RSA, prime d’activité : ce qu’il faut savoir sur la solidarité à la source

Législatives anticipées : Marion Maréchal se détourne d’Éric Zemmour et appelle à soutenir des candidats RN

Législatives anticipées : Marion Maréchal se détourne d’Éric Zemmour et appelle à soutenir des candidats RN

Impôt déclaration revenus échéances fiscales juinsur le revenu, taxe foncière… découvrez 3 dates à absolument connaitre d’ici la fin juin

Impôt sur le revenu, taxe foncière… découvrez 3 dates à absolument connaitre d’ici la fin juin

Bonne nouvelle pour ces retraités qui auront droit à un régime spécial, les concernés

Bonne nouvelle pour ces retraités qui auront droit à un régime spécial, les concernés

Taxe foncière : la mauvaise nouvelle attend les propriétaires pour l’année 2024

Taxe foncière : la mauvaise nouvelle attend les propriétaires pour l’année 2024

Livret A : uneLivret A taux inflation bonne nouvelle attend les épargnants d’ici la fin d’année 2024

Livret A : une bonne nouvelle attend les épargnants d’ici la fin d’année 2024