Méfiez-vous une nouvelle arnaque à la baguette fait des ravages chez les boulangers

Une nouvelle arnaque fait rage chez les boulangers professionnels qui veulent élargir leur structure.

Méfiez-vous une nouvelle arnaque à la baguette fait des ravages chez les boulangers
publicité

Une nouvelle arnaque vient d’apparaitre chez les boulangers. En effet, des escrocs leur extorquent une grosse somme d’argent contre une promesse : celle d’écouler plusieurs milliers de ses baguettes par an grâce à une centrale d’achats alimentaires. Pourtant, ce dernier n’existe même pas. Le Dauphiné Libéré tente d’alerter tout le monde sur cette affaire.

publicité

Une arnaque bien rodée

Une centrale d’achats alimentaires passe un appel et propose une collaboration à un boulanger. Il lui promet d’écouler plusieurs milliers de ses baguettes par an en parlant d’un marché public). « Vous devrez produire tant de baguettes par jour (…) et nous viendrons les collecter de façon à les livrer », avait déclaré la personne au téléphone. Pour finaliser cette collaboration, le boulanger devra envoyer un chèque de 3 900 euros. Une somme qui est expliquée par les frais de dossier et de préparation. Par la suite, on leur promet un chèque bancaire certifié, mais ce sera un faux chèque.

De leur côté, la centrale d’achat alimentaire encaisse le chèque du boulanger. Un boulanger en Ardèche, et deux autres victimes ont porté plainte au commissariat. Grâce à ces plaintes, cette affaire a été dévoilée au grand jour. Tout le monde doit faire attention à ce genre d’appels.

publicité

Un engagement de remboursement pour vider les comptes de leurs victimes

Les arnaqueurs se font toujours passer pour un organisme bien identifié (ici, la CPAM, soit la caisse primaire d’assurance maladie). Ils parlent de remboursement important dans leurs messages. Par la suite, ils convaincront leur victime de cliquer sur un lien dans le message. Pour ce remboursement, il est nécessaire de rentrer les données bancaires. À l’aide de ces informations, les arnaqueurs sont capables de vider votre compte. « Après les derniers calculs pour l’exercice de votre activité, nous vous informons que vous avez un remboursement de 642 euros », peut-on recevoir comme message.

publicité

Pour éviter cette arnaque, il ne faut jamais donner ses coordonnées bancaires à des organismes. En effet, ces derniers ne demanderont jamais vos coordonnées bancaires ni votre mot de passe. Si vous avez un doute sur les messages, il suffit de se rendre dans les sites de l’organisme mentionné pour avoir plus d’information. Il faut aussi mettre au courant les personnes âgées de ce genre de pratique pour qu’ils ne deviennent pas des victimes. Il est très important de rester toujours vigilants.

publicité

Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .