Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Météo : une nouvelle vague de chaleur en France, à quoi faut-il s’attendre cette semaine ?

Météo : une nouvelle vague de chaleur en France, à quoi faut-il s’attendre cette semaine ?

Attention, une nouvelle vague de chaleur s’apprête à faire son entrée en France cette semaine du 4 août 2023. Les détails.

Nouvelle vague de chaleur en France : ce que l’on sait

Le dérèglement climatique a fait que les températures changent régulièrement en France. En seulement 48 heures, on a constaté une chute dans l’Hexagone. Dans les détails, la France faisait face à la journée la plus chaude après un 15 août, le jeudi 24 août 2023, comme l’avait révélé BFMTV.

À Lyon, par exemple, la température est montée jusqu’à 41,1°C et a baissé de 23°C, en 48 heures. Ce qui signifie donc qu’il y avait une chute de 20°C de température en seulement deux jours. Il est très rare qu’une telle situation se présente en France, d’autant plus qu’elle peut entraîner des problèmes de santé.

Toutefois, si l’on en croit le bulletin qu’a partagé Météo France, le 3 septembre 2023, cette baisse de température n’a été que de courte durée. D’après les informations reçues, une nouvelle vague de chaleur s’apprête à envahir la France à partir du lundi 4 septembre 2023.

 « Lundi, le mercure dépassera les 30°C sur la quasi-totalité de l’Hexagone dans l’après-midi », a annoncé Météo France.

Cette température peut atteindre 32°C à 35°C dans le Sud, « avec des pointes allant jusqu’à 37 ou 38°C par endroits, notamment en Nouvelle Aquitaine. »

Que faire face à la hausse des températures ?

Cette nouvelle vague de chaleur va ainsi durer près d’une semaine, en allant au Nord ainsi qu’à l’Est.

« Aucun véritable rafraîchissement n’est entrevu avant au moins le week-end prochain », a précisé Météo France.

Pour le moment, cette vague de chaleur n’est pas qualifiée de canicule, bien que le seuil n’est pas loin. Et même durant la nuit, les températures seront toujours élevées.

« La durée de cet épisode de fortes chaleurs tardif, combiné à son intensité, s’annonce remarquable à l’échelle du pays », a révélé le média.

Effectivement, les Français pourraient vivre l’un des mois de septembre les plus chauds. À noter que les vagues de chaleur peuvent de plus en plus être régulières d’ici 2050. Et bien évidemment, cela n’est pas sans danger. On vous conseille donc de vous protéger du chaud dès maintenant.

Pour cela, vous devez vous déshydrater le plus souvent possible, notamment si vous êtes sous traitement. En effet, certains médicaments peuvent privilégier les risques de déshydratation par augmentation des pertes en eau. Aussi, il y a des médicaments qui entraînent un coup de chaleur en perturbant les mécanismes naturels de régulation thermique de l’organisme.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Top 14 – ‘Crèmes catalanes’: retour sur l’entretien exclusif avec Franck Azéma, Patrick Arlettaz et David Marty

Top 14 – ‘Crèmes catalanes’: retour sur l’entretien exclusif avec Franck Azéma, Patrick Arlettaz et David Marty

AAH, RSA, prime d’activité : ce qu’il faut savoir sur la solidarité à la source

AAH, RSA, prime d’activité : ce qu’il faut savoir sur la solidarité à la source

Législatives anticipées : Marion Maréchal se détourne d’Éric Zemmour et appelle à soutenir des candidats RN

Législatives anticipées : Marion Maréchal se détourne d’Éric Zemmour et appelle à soutenir des candidats RN

Impôt déclaration revenus échéances fiscales juinsur le revenu, taxe foncière… découvrez 3 dates à absolument connaitre d’ici la fin juin

Impôt sur le revenu, taxe foncière… découvrez 3 dates à absolument connaitre d’ici la fin juin

Bonne nouvelle pour ces retraités qui auront droit à un régime spécial, les concernés

Bonne nouvelle pour ces retraités qui auront droit à un régime spécial, les concernés

Taxe foncière : la mauvaise nouvelle attend les propriétaires pour l’année 2024

Taxe foncière : la mauvaise nouvelle attend les propriétaires pour l’année 2024