Miel : cette erreur que l’on fait tous lors de sa consommation neutralise ses bienfaits

Le miel est une substance sucré vraiment délicieux. De base, il est élaboré par des abeilles à partir de nectar ou de miellat.

Miel cette erreur que l'on fait tous lors de sa consommation neutralise ses bienfaits

Cette nourriture est très importante pour notre santé, surtout en hiver. En effet, la consommation du miel est très conseillée durant cette période, mais il faut faire attention à ne pas commettre d’erreur. On vous dit tout.

Chauffer le miel pour sa consommation est une erreur

On sait tous que le miel nous apporte beaucoup de bienfait. Parfois, il peut être considéré comme un remède à certaines maladies. Comme le Rhume, mal de gorge et états grippaux. Concrètement, il booste notre immunité et soulage les maux causés par le froid. Et cela grâce à ses vertus antibactériennes, anti-inflammatoires et antiseptiques. Cependant, il faut faire attention à la consommation du miel, afin d’éviter toute erreur. Durant ces périodes froides, l’envie de boire des aliments chauds nous tente. Comme une tasse de thé avec une chaleur réconfortante, notamment lorsque le rhume nous attrape. Parallèlement, on a tendance à l’accompagner, avec une cuillère de miel, dans le but de soigner tous nos maux. C’est une grave erreur.

On se demande alors, pourquoi ne faut-il pas faire chauffer le miel ? En effet, chauffer le miel lui fait perdre toutes les propriétés antiseptiques. Or, c’est ce que l’on recherche lorsque l’on est malade. De plus, ce qui fait sa richesse, c’est la présence des enzymes, des minéraux et des nutriments. Pratiquement, lorsqu’on chauffe le miel, la disparition de ces précieux éléments essentiels à notre organisme est inévitable. Bien sûr, il ne reste plus que la teneur en sucre. Ce qui n’est pas recommandé lorsque l’on cherche à perdre du poids.

La conservation du miel

Comme le miel est un élément important pour notre santé. Donc, savoir le conserver est indispensable. En effet, c’est un superaliment fragile qui nécessite des conditions de conservation optimale. Cela dans le but d’éviter l’erreur pour la consommation du miel. Ainsi, il faut conserver votre miel à l’abri de la chaleur. Précisément, la température de conservation optimale est de 14 °C. Une cave à vin est alors l’idéal. Autrement, il vaut mieux privilégier des températures a minima sous les 23 °C. Il faut éloigner le miel de la lumière, car cela peut altérer sa qualité. Pire encore, ça pourrait changer sa couleur et diminuer son activité enzymatique et ses arômes. Certes, le miel est une denrée impérissable, dû à sa concentration en sucre. Toutefois, veillez tout de même l’isoler au maximum de l’humidité.

 

Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .