Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Minimum contributif : découvrez comment certains retraités malins ont réussi à doubler leur pension en un mois

Minimum contributif : découvrez comment certains retraités malins ont réussi à doubler leur pension en un mois

La date du 1er septembre 2023 est une date vraiment importante pour les Français. Elle a apporté des changements sur la vie des retraités et même sur le minimum contributif.

Depuis la réforme des retraites, il y a une au augmentation du minimum contributif pour certains retraités. Des changements qui touche pas moins d’1,7 million de retraités depuis le 1er septembre 2023.

Une allocation pour les personnes âgées

Il existe plusieurs allocations qui sont offertes aux personnes âgées existent. Effectivement, pour les personnes salariées ou indépendantes ayant atteint l’âge de la retraite à taux plein ou cotisé la durée légale, il y a le “minimum contributif”. Il est attribué aux retraités dont les ressources n’excèdent pas un certain montant, et ce quel que soit le type de revenus dont ils disposent en plus de leur pension (voir les conditions pour en bénéficier).

Revalorisé chaque année, le montant mensuel maximum du minimum contributif en 2023 est égal à 684,14€ ou 747,57€ selon que vous ayez cotisé durant une durée inférieure ou supérieure à 120 trimestres. Pour calculer le montant auquel vous avez droit, vous devrez tenir compte à la fois du nombre de trimestres cotisés et de ceux validés (comprendre le calcul du minimum contributif).

Ce dispositif concerne les personnes ayant atteint l’âge légal de départ à la retraite et ayant validé le nombre de trimestres nécessaires pour une retraite à taux plein. Il est destiné à assurer un montant minimum de la retraite pour les personnes avec de faibles revenus. Ainsi, le minimum contributif s’adresse aux :

  • Personnes ayant le droit à une pension de retraite de base du régime général à taux plein
  • Personnes ayant demandé (ou obtenu) toutes leurs retraites de base et complémentaires

Les fonctionnaires, quant à eux, bénéficient d’un dispositif similaire et propre au secteur public : le minimum garanti

Comment toucher le minimum contributif ?

Proposé par les régimes de retraite de base, le minimum contributif s’adresse aux personnes ayant cotisé sur de faibles salaires et bénéficiant ainsi de retraites très modestes. D’ailleurs, cette garantie solidarité est ainsi versée sous conditions de ressources. En 2023, une fois le minimum contributif versé, le montant total de vos retraites (de base et complémentaires) ne doit pas excéder 1.309,75 euros par mois. Vraisemblablement, c’est une somme qui correspond à la somme de toutes vos pensions (retraite de base, retraite complémentaire et minimum contributif). Ainsi, si la somme de vos pensions de retraite dépasse 1.309,75 euros, le minimum contributif est réduit en proportion (voir le calcul plus bas) afin que le total de votre retraite (minimum contributif inclus) ne dépasse pas cette somme. Par ailleurs, il s’adresse uniquement aux personnes ayant le droit de percevoir une retraite à taux plein. Ainsi, pour en bénéficier, il faut :

  • Avoir atteint l’âge légal de la retraite et avoir validé le nombre requis de trimestres
  • Avoir dépassé l’âge de la retraite à taux plein

Depuis la mise en vigueur de la réforme des retraites, le minimum contributif a connu une augmentation.

Découvrez les conditions pour bénéficier de l’augmentation

Pour faire partie de ceux qui ont droit à cette augmentation du minimum contributif, il faut suivre plusieurs conditions :

  • Avoir cumulé au moins 120 trimestres dans tous les régimes : ceix qui sont dans ce cas ont vu leur pension doubler en seulement un mois.
  • Si vous prenez votre retraite avec un taux plein sans avoir tous les trimestres nécessaires, vous aurez droit à une hausse de €100, soumise à ces mêmes limites.
  • Ceux qui n’ont pas encore tous les trimestres requis,

Une augmentation automatique du minimum contributif destinée aux nouveaux retraités

Depuis le 1er septembre 2023, le minimum contributif a connu une augmentation automatique. Vraisemblablement, elle est passée de €684.14 à €709.14 pour le taux de base et de €747.57 à €847.57 pour le taux majoré. Cela touche notamment les futurs retraités depuis l’entrée en vigueur. À première vue, il y a un effet rétroactif au 1er septembre 2023. Le minimum contributif sera désormais indexé sur le Smic et suivra son évolution afin d’atteindre l’objectif fixé par le gouvernement. Chaque personne ayant travaillé toute sa vie au Smic. Touchera une pension brute minimale équivalente à 85 % de ce revenu, soit environ €1200.

Malheureusement, le montant de l’Aspa ne connaitrait pas de hausse pour cette année. Cette allocation pour les personnes âgées n’augmentera pas pour cette nouvelle année 2024. Pour toucher cette allocation, il faut suivre plusieurs conditions. Ainsi, pour cela, il faut vivre en France au moins 9 mois par an. En plus, il faut aussi avoir une épargne inférieure à €150000.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Fini le vinaigreAcide citrique éliminer calcaire bouilloire blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Fini le vinaigre blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz... Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz… Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

"On m'a condamnée à mort" : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement

« On m’a condamnée à mort » : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement