Moustiques, lit trop petit… : ce Fort qui a complètement séduit Emmanuel et Brigitte Macron !

Les moustiques, les lits de petite taille, on peut vraiment que la tranquillité n’est pas au rendez-vous. Il semblerait que la cachette des présidents ne soit pas aussi parfaite !

moustiques lit trop petit ce fort qui a completement seduit emmanuel et brigitte macron
© Bestimage

Le rituel estival est une tradition existant depuis 1960. Depuis, tous les présidents de la Vème République ont été obligé de passer 15 jours dans la retraite située dans le Var. Et cela concerne aussi Emmanuel et Brigitte Macron. Leurs séjours étaient même en compagnie d’invités prestigieux. Les améliorations étaient jusqu’à présent très peu. D’ailleurs, on peut dire que l’endroit est plutôt similaire à un bâtiment militaire qu’à un palais luxueux.

Les moustiques sanglants

L’histoire débute en 1964 où le général de Gaulle décide de s’approprier la résidence. La maison est de style bourgeois. En effet, elle se trouve entourée de cyprès, d’oliviers ou encore de mimosas. En tant que simple convive du Fort Bregançon, il décide d’y passer la nuit. Il se retrouve donc dans un lit trop petit pour accueillir les 2m de sa taille. Le pire, c’est qu’il s’est constamment fait dévorer par les moustiques pendant toute la nuit. Toutefois, il a été séduit par la vue irrésistible sur la Grande Bleue, qu’il décide d’en faire sa résidence d’été. De ce fait, il envoie une lettre au propriétaire légitime des lieux d’où le Sénateur Robert Bellanger. Cela, dans le but de s’approprier les lieux, ce qui est une manière vraiment médiocre de sa part.

La demeure présidentielle

La résidence se situe très loin. De ce fait, l’administration de l’Élysée a été dans l’obligation de construire une route qui n’était auparavant qu’un simple chemin. Selon les ingénieurs, il fallait donc traverser les terres du Grand-Duché du Luxembourg, propriétaire de la maison voisine. Heureusement, l’intrusion n’a causé aucun conflit. Valéry Giscard d’Estaing, le président de la Vème République trouvait qu’il était difficile d’être tranquille à la plage en raison des regards curieux. De ce fait, il en a fait construire une autre, accessible en empruntant 200 marches. Pour Nicolas Sarkozy, il n’avait pas forcément envie de gravir ces marches. Alors, il décida d’opter pour une autre retraite. Il s’agissait de la propriété de Carla Bruni, son épouse au cap Nègre.

Le prix payé par les présidents et Emmanuel Macron

Comme les photographes ne se gênent pas pour entourer les lieux, l’installation de quelques dispositifs de sécurité a été obligatoire. Actuellement, des plongeurs et des bateaux de la gendarmerie encerclent les lieux pendant les baignades présidentielles. Tout cela, pour la somme d’environ 60 000 euros. François Hollande, l’ancien président disait même : « vous vous dites que cela fait cher du bain ». Pour remédier à cela, Emmanuel et Brigitte Macron ont décidé de construire une piscine hors-sol de dix mètres de long en 2018 à 34 000 euros. Un tarif de trop qui ne décourage certainement pas les moustiques. À ce qu’il parait, Emmanuel et Brigitte Macron veulent aussi profiter de leurs retraites au bord de l’eau.

Amandine Blanc

J'adore particulièrement toutes les actualités people et les séries Netflix, deux sujets pourtant diamétralement opposés que l'on retrouve sur ce magazine francophone ! Je partage donc mon opinion assez régulièrement dans mes articles sur le site.