Moyens de paiement : voici les principales arnaques qui font des ravages, méfiez-vous !

Plusieurs millions d’arnaques de tous genres sont recensés par les autorités de toute la France. Cependant, seules deux d’entre eux font rage. Attention, méfiez-vous !

Moyens de paiement  voici les principales arnaques qui font des ravages, méfiez-vous !
© LP/Jeremie Jung
publicité

L’arnaque aux moyens de paiement fait rage dans tout le pays. Toutefois, ces deux types sont les plus prisés. Protégez-vous!

publicité

Moyens de paiements, l’arnaque aux faux conseillers bancaires

L’une des arnaques aux moyens de paiement qui restent très prisées est l’arnaque aux faux conseillers bancaires. Cette fraude est très simple. L’escroc téléphone à sa victime soit sur son téléphone portable soit sur son téléphone fixe. À ce moment, il se fait passer pour son conseiller bancaire. Bien évidemment, avant de se lancer, le malfrat possède déjà toutes les informations concernant sa victime à savoir son identité, le nom de sa banque. Des détails bien précis qui induisent la victime à ne se rendre compte de rien.

Une fois avoir berné la victime, le faux conseiller bancaire explique par la suite avoir détecté des mouvements frauduleux sur son compte bancaire. Il n’en fallait pas plus pour faire paniquer son interlocuteur. Alors que c’est là qu’elle va tomber dans son filet. Pour cause, la victime va faire confiance au malfaiteur qui se propose de l’aider. Ainsi, il lui conseille de faire un virement pour sécuriser son argent sur un autre compte de la banque. Pourtant, il s’agit bien du compte de l’escroc. Il faut avouer que depuis 2021, ce système d’arnaque aux moyens de paiements est bien ficelé et fait de nombreuses victimes.

publicité

Place aux arnaques basiques

La bonne nouvelle, selon les autorités, les arnaques sur Internet ont chuté depuis un certain temps. Pour cause, face à l’essor de la cybercriminalité, les moyens de paiements électroniques ont renforcé leur contrôle de sécurité pour le bien des utilisateurs. Avec le système de double identification, les malfaiteurs ont du mal à y parvenir à leurs fins.

Ainsi, pour mettre la main sur l’argent de leurs victimes, les escrocs décident de revenir aux arnaques classiques. L’année dernière, les autorités ont indiqué que plus de 366 millions d’euros ont été détournés avec des chèques. Face au danger, l’équipe du JT de TF1 a consacré un reportage sur le sujet. Les journalistes de tf1info.fr ont expliqué : « C’est le bon vieux chèque qui reste le moyen de paiement le plus sujet à la fraude. Les arnaques au chèque atteignent 366 millions d’euros détournés en 2021. La technique la plus répandue est le vol de chéquiers lors d’un cambriolage, en dérobant un sac à main ou encore en le récupérant dans une boîte à lettres ».

publicité

Mais s’il existe une autre arnaque très connue des autorités, c’est bien la falsification des chèques déjà signés. En effet, la personne malveillante modifie la somme sur le chèque et n’hésite pas à encaisser des sommes exorbitantes. Pour ce faire, il ajoute un ou deux 0. Julien Lasalle, chef de service de la surveillance des moyens de paiement scripturaux à la Banque de France témoigne de cette arnaque aux moyens de paiements au micro de TF1. « On arrive facilement à des sommes de l’ordre de 20.000-30.000 euros qui sont encaissés sur des chèques frauduleux et qui sont reversés aux fraudeurs en cash ou en virement », déclare-t-il. En tout cas, il faut toujours faire très attention.

publicité

Roland GRANSART

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.