Nathalie Marquay, au plus mal, elle ne surmonte plus le chagrin

Jean Pierre Pernaut avait disparu le 2 mars dernier des suites de son cancer des poumons.

Nathalie Marquay, au plus mal, elle ne surpasse plus le chagrin
© RACHID BELLAK/BESTIMAGE
publicité

Aujourd’hui encore, Nathalie Marquay a du mal à se faire au décès de son cher et tendre. Elle est vraiment au fond du trou.

publicité

Nathalie Marquay, au plus mal

Outre le magazine Ici Paris, c’est le magazine Voici qui met en avant l’état pitoyable dans lequel Nathalie Marquay se trouve. Cette dernière vient de perdre l’homme qui a partagé sa vie depuis plus d’une vingtaine d’années. Selon l’hebdomadaire, la veuve a totalement craqué.

« Si elle fait bonne figure pour ses enfants, une fois seule, elle a totalement craqué. Nathalie Marquay n’arrive plus à surmonter son chagrin », pouvait-on lire dans le magazine Voici dans sa parution du 15 avril dernier. Lors de sa dernière apparition publique, la veuve avait l’air vraiment fragile avec un regard ailleurs. À première vue, l’ancienne reine de beauté a même perdu quelques kilos. La mère de deux enfants a du mal à vivre avec la mort de Jean-Pierre Pernaut.

publicité

« Après l’enterrement, elle s’est en quelque sorte effondrée. Elle a beaucoup maigri. Elle ne sait pas comment vivre sans Jean-Pierre Pernaut alors elle va fréquemment sur sa tombe », avait déclaré un témoin.

Un chagrin insurmontable

D’après le magazine Ici Paris, Nathalie Marquay vit seule dans leur maison de Louveciennes. L’ancienne reine de beauté vit un vrai enfer, car elle doit apprendre à vivre sans Jean-Pierre Pernaut. Surmonter cette disparition et cette peine est loin d’être chose facile pour la mère de deux enfants.

publicité

« Parce qu’elle ne l’entendra pas rentrer, car elle ne verra plus faire son jardin et il ne l’appellera plus. Les premiers temps, elle pensera encore à lui quand le téléphone sonnera… Ce sont toutes les petites actions du quotidien qui vont lui rappeler son absence. Toutes ces choses qui ont bercé vingt et un ans d’amour et dont Nathalie doit aujourd’hui faire son deuil », pouvait-on lire dans l’hebdomadaire.

publicité

Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.