Nathalie Marquay, gros doute après la mort de Jean-Pierre Pernaut, ce « bébé » en suspens

À la suite de la disparition de Jean-Pierre Pernaut, Nathalie Marquay serait dans l’embarras. En effet, leur projet serait en suspens.

Nathalie Marquay, gros doute après la mort de Jean-Pierre Pernaut, ce « bébé » en suspens
© BESTIMAGE
publicité

À la suite du décès brutal de Jean-Pierre Pernaut, sa veuve, Nathalie Marquay, serait dans le doute. Pour cause, leur projet de « bébé » serait en suspens. On vous dit tout.

publicité

Une disparition douloureuse

Le 2 mars dernier, la nouvelle a eu l’effet d’une bombe. Jean-Pierre Pernaut est décédé à 71 ans des suites d’un cancer des poumons. Ses obsèques se sont déroulées à la basilique Saint-Clotilde une semaine après sa disparition. Un événement en l’honneur du pape du JT pendant lequel l’émotion était au rendez-vous.

Mais suite à la disparition de Jean-Pierre Pernaut, sa veuve, Nathalie Marquay, serait dans l’embarras. Pour cause, un projet dont elle préparait avec son défunt serait en suspens. Il s’agit en effet d’une pièce qu’ils ont commencé à écrire ensemble. Peut-être que l’ex-Miss France aurait le courage de la finaliser seule.

publicité

Ce projet en suspens de Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay a été évoqué par le magazine Télé 7 Jours qui a décidé de rendre hommage au célèbre présentateur du JT de 13 heures de TF1.

Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut : Une pièce en pleine préparation

Rappelons que le couple s’est rencontré pour la première fois lors du concours Miss France en 2022. Depuis, il formait « un couple médiatique et très sollicité ». Et c’est le cas depuis que les parents de Lou et Tom avaient « écrit deux pièces de théâtre, Piège à Matigon et Régime présidentiel ».

Dans ses lignes, l’hebdomadaire évoquait qu’une troisième pièce était en feu pour Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay. Face à la disparition de son tendre mari, peut-être que Miss France 1987 se résoudrait à la finir seul. À moins qu’elle fasse appel à l’aide d’une autre partenaire pour la finaliser.

Dans cette publication, le magazine a tenu à rappeler que Jean-Pierre Pernaut a pris sa revanche sur ses détracteurs. En effet, à l’époque où il avait pris les commandes des 13 heures de TF1, un magazine avait écrit à la Une : « Jean-Pierre qui ? ».

publicité

Dans la publication, il était commenté : « Si vous aviez eu la curiosité de taper son nom sur Google, le 6 mars, vers minuit, à l’heure où cet article a été rédigé, vous auriez relevé près de 46 millions de résultats… ». Avant de conclure : « l’info l’aurait peut-être fait sourire ».

publicité

Laura Buys

Attirée depuis mon plus jeune âge par l'écriture, c'est avec un énorme plaisir que je participe à l'aventure Ferocee.com en tant que rédactrice. Passionnée de voyage et de mode, je me réjouis de partager avec vous mes différentes passions.