Nathalie Marquay ne pleure pas Jean-Pierre Pernaut, son étonnante explication

Voilà maintenant plus de trois mois que Jean-Pierre Pernaut est décédé. Une disparition tragique qui a bouleversé la vie de sa famille, notamment sa veuve, Nathalie Marquay.

Nathalie Marquay ne pleure pas Jean-Pierre Pernaut, son étonnante explication
© ISABELLE HARSIN/SIPA

Lors d’une récente interview accordée au magazine Le Parisien, Nathalie Marquay a fait quelques confidences où elle évoque la mort de son mari Jean-Pierre Pernaut. Bien qu’elle n’arrive pas encore à surmonter cette disparition, elle ne le pleure pas…

Nathalie Marquay en deuil de Jean-Pierre Pernaut

La nouvelle a choqué plus d’un. Le 2 mars dernier, Jean-Pierre Pernaut a tiré sa révérence à l’âge de 71 ans des suites d’un long combat contre un cancer des poumons. Effectivement, son traitement contre la maladie l’a fragilisé. D’ailleurs, le pape du JT de 13 h de TF1 a fait quelques mini AVC, mais aussi de thromboses. Des successions d’évènements qui ont fragilisé son cœur comme l’a souligné sa veuve.

Le journaliste laisse derrière lui des fans, mais surtout une famille anéantie par sa mort. Malgré la disparition douloureuse de son mari, Jean-Pierre Pernaut, Nathalie Marquay essaie tant bien que mal de reprendre sa vie en main. Mais selon ses dires, elle n’a toujours pas surmonté le décès de l’homme de sa vie. Pour autant, elle ne le pleure pas. « On dit avec le temps, ça passe. Mais plus le temps passe, pire c’est » a confié la maman de deux enfants auprès du Parisien.

«Ils sont très bien de l’autre côté»

Avant d’expliquer : « Il y a un grand manque. Il est irremplaçable. C’était tellement un homme extraordinaire, généreux, prévenant ». La comédienne reconnaît qu’il y a des hautes et des bas. « Il y a des hauts et bas, mais j’évite de pleurer pour une surprenante raison. Plus on pleure les morts, moins ils “montent  haut et moins on a de signes” ». Si l’on se remémore, l’ex-reine de beauté avoue avoir des signes envoyés par son défunt mari.

Ayant des dons de voyance, Nathalie Marquay explique : « Eux, normalement, ils sont très bien de l’autre côté. Le plus dur, c’est pour nous ». Contrairement à d’autres personnes, la comédienne n’a pas honte de parler de la vie après la mort. « Ça m’aide beaucoup. J’ai besoin de croire à mes anges. Je sais qu’on a une autre vie après la mort ça j’en suis certaine. C’est vrai que c’est pas évident d’en parler parce qu’on peut vous prendre pour une folle… » indique-t-elle.

Patrick LEROUX

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.