Nathalie Marquay : règlement de compte de Philippe Risoli, son deuxième mari

Dans un livre actuellement en préparation, Philippe Risoli évoque la véritable nature de sa relation avec Nathalie Marquay.

Nathalie Marquay  règlement de compte de Philippe Risoli, son deuxième mari
© DR - BESTIMAGE

Trois mois après la disparition de Jean-Pierre Pernaut, Philippe Risoli dévoile au grand jour la nature de sa relation avec Nathalie Marquay, dans un livre en préparation. On vous dit tout dans les prochaines lignes.

Nathalie Marquay et Philippe Risoli, quelle est la nature de leur relation?

Dans l’une de ses éditions, le magazine France Dimanche rappelait que Nathalie Marquay qualifiait Philippe Risoli comme son second mari. « Joli trouple », pouvait-on lire en titre de la publication. Sur celle-ci, on pouvait voir une photo de l’ex-reine beauté, le regretté Jean-Pierre Pernaut et l’ex-animateur.

De son côté, Philippe Risoli s’est exprimé sur ce sujet le jour où il rendait hommage au pape du JT du 13 heures de TF1. Ce dernier qui est décédé en mars dernier des suites d’un cancer des poumons. « Jean-Pierre aimait à m’appeler avec humour : “le mari de ma femme”. Puisque c’est le rôle que j’ai tenu sur scène pendant plus de 7 ans », s’est-il rappelé. Il faisait en effet référence à son rôle dans Piège à Matignon, une pièce co-écrite par le couple Pernaut. Dans cette pièce, Philippe Risoli endossait l’époux de Nathalie Marquay.

Un règlement de compte en vue!

Ces rumeurs, l’ex-animateur aura l’opportunité d’en évoquer dans un livre en préparation. Sans doute, il en profitera aussi pour régler ses comptes, comme il l’a précisé dans les colonnes de Télé Star. Il parle de ceux qui l’ont lâché alors qu’il était au fond du trou.

« Un jour, un nouveau directeur des programmes arrive. Et certains, dont vous pensiez qu’ils étaient vos amis alors qu’ils lorgnaient votre place finissent par vous la piquer. Je n’ai pas voulu le faire sur le moment, mais je raconterai tout ça un jour » a déclaré Philippe Risoli. Pour l’instant, il refuse de donner des noms.

Le complice de Nathalie Marquay a regretté auprès du magazine : « Naïvement, je pensais que les qualités professionnelles finissent toujours par l’emporter. Mais il y a dans ce métier un ramassis d’envieux et d’aigris qui vous foutent la tête sous l’eau ».

Patrick LEROUX

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.