Nathalie Marquay, sa vie menacée : La raison de « sa fuite » de Louveciennes

La raison de la fuite de Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut dans les Louviennes dans les Yvelines a été dévoilée.

Nathalie Marquay, sa vie menacée  La raison de « sa fuite » de Louveciennes
© TF1
publicité

Récemment, Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut ont décidé de quitter Louveciennes dans les Yvelines. Pour cause, ils auraient été la cible des menaces. On vous donne plus de détails sur le sujet.

publicité

Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut menacés dans les Louviennes

Le magazine Spécial Dernière a décidé de donner plus de précisions sur le départ de Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut de leur demeure dans les Louveciennes dans les Yvelines. « Sa vie menacée », pouvait-on alors lire en titre de l’hebdomadaire.

En effet, avant le décès du célèbre journaliste de TF1, le couple aurait trouvé une autre propriété à Antony, toujours en région parisienne. Une acquisition qui a réjoui la petite famille. Malheureusement, leur bonheur n’a été que de courte durée. La raison ? Ils auraient été menacés par l’arrivée de nouvelles constructions immobilières. Au total, ils sont au nombre de 89 habitations, dont 64 logements sociaux. Pour eux, ce projet aurait été une énorme menace.

publicité

Ce projet dans les Louveciennes était un véritable cauchemar pour Nathalie Marquay et Jean-Pierre Pernaut. Ce dernier a même poussé un coup de gueule dans les colonnes du « Le Parisien ». En colère, il a ainsi expliqué : « Certains élus veulent créer un éco-quartier en abattant des arbres centenaires dans un site classé du fait de la proximité d’un monument historique ». Le monument en question n’est autre que l’Aqueduc. Celui-ci a été en effet édifié par Mansart en 1685 afin d’alimenter en eau les jardins du château de Versailles.

Une disparition tragique

Selon les dernières nouvelles relayées par le magazine Ici Paris, l’ancienne Miss France serait désormais installée à Antony à la suite de la disparition tragique de son mari. Rappelons que ce dernier est décédé le 2 mars dernier à l’âge de 71 ans des suites d’un cancer de poumons.

publicité

Isabelle Morini-Bosc, très proche de Nathalie Marquay, a d’ailleurs dévoilé les derniers jours du présentateur. Sur RTL, la chroniqueuse de TPMP a déclaré : «Ça faisait plusieurs jours qu’on redoutait son départ. Je ne pense pas que son épouse, Nathalie Marquay, m’en voudra de faire état de la conversation que nous avons eue lundi après-midi ». Avant de poursuivre : « Ça faisait trois semaines qu’elle le veillait jour et nuit à l’Hôpital Georges Pompidou. Où il avait été hospitalisé. Non pour son cancer du poumon, qu’il était, semble-t-il, en train de vaincre. Mais pour un enchaînement d’autres problèmes de santé s’étant successivement déclarés. Des petits AVC en février, une opération à cœur ouvert dont il s’était bien remis avant une aggravation brutale de son état général ayant obligé à l’endormir en tout début de semaine. On espérait au miracle, mais il n’a pas eu lieu ».

publicité

Benoit Mandin

Rédacteur Web depuis plusieurs années, aucune information ne m’échappe. Un vrai féru de la lecture et de nature très curieuse, je me ferai le plaisir de vous informer de toutes les dernières nouvelles.