Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Nouvelle prime de 1 000 euros pour les demandeurs d’emploi : comment la bénéficier ?

Nouvelle prime de 1 000 euros pour les demandeurs d’emploi : comment la bénéficier ?

Si vous êtes demandeurs d’emploi, vous pourriez peut-être bénéficier de cette prime de 1 000 euros mise en place par Elisabeth Borne, ministre du Travail. On vous dévoile les conditions pour la percevoir.

Les concernés par la prime de 1000 euros

Le 7 octobre 2021, l’État a annoncé une prime de 1 000 euros. Mise en place par le plan d’Elisabeth Borne, cette aide est octroyée aux chômeurs de longue durée. Au micro de BFM TV, la ministre du Travail donne les détails de cette indemnité. Pour en bénéficier de cette dernière, il faut que le demandeur d’emploi soit inscrit au fichier pôle emploi depuis plus d’un an. Cependant, il existe d’autres critères requis.

En effet, la prime de 1 000 euros est offerte aux personnes qui vont accepter de se former à des métiers avec des difficultés à recruter. Sachez qu’avec cette aide, le gouvernement tente de résoudre et de travailler deux problèmes à la fois.

Cette prime sera donc un moyen pour l’État de résoudre le problème financier des chômeurs de longue durée. Ce n’est plus un secret pour tout le monde, l’argent est toujours l’un des soucis primordiaux quand on est en quête de travail. Mais cette indemnité sera aussi une manière pour le gouvernement d’accompagner les entreprises. Ces dernières qui offrent des formations pour réussir à débaucher des salariés. Grosso modo, la prime de 1000 euros est dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution » de la ministre du Travail qui accompagne les jeunes chômeurs à décrocher des contrats d’apprentissage.

Les critères pour bénéficier de cette aide exceptionnelle

Pour percevoir cette prime de 1 000 euros pour les demandeurs d’emploi, les critères sont nombreux. En premier lieu, le demandeur d’emploi doit être inscrit depuis plus d’un an au pôle emploi. Par la suite, ils devront justifier d’une inscription à une formation spécifique. Cette dernière n’est autre que l’un de ces jobs qui ont du mal à trouver des employés. Par la suite, à la fin de la formation, les chômeurs de longue durée devront justifier d’une promesse d’embauche.

Une fois que ces trois critères sont remplis, la prime de 1 000 euros sera répartie en deux. D’abord, en présentant leur contrat de formation, les chômeurs de longue durée apercevront 500 euros. Cependant, ce contrat de formation devra figurer dans la liste des métiers des entreprises dont le ministère du Travail collabore pour trouver des employés. Ensuite, la formation devra s’achever sur une promesse d’embauche. C’est seulement sous ces conditions que les demandeurs d’emploi de longue durée, déjà formés, pourront toucher les 500 euros restants.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Fini le vinaigreAcide citrique éliminer calcaire bouilloire blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Fini le vinaigre blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz... Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz… Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

"On m'a condamnée à mort" : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement

« On m’a condamnée à mort » : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement