Pains contaminés en France : rapportez-le en magasin et ne les consommer surtout pas !

Attention, si vous avez récemment acheté du pain, cette alerte est peut-être pour vous. Ramenez-les en urgence !

Pains contaminés en France  rapportez-le en magasin et ne les consommer surtout pas !
© Freepik
publicité

Plusieurs pains commercialisés dans plusieurs supermarchés font l’objet d’une large campagne de rappel de produits en raison d’une substance jugée toxique. On vous dit tout.

publicité

Pains contaminés : l’ergot de seigle en cause

Le pain est un produit emblématique de la gastronomie française. Mieux encore, il est connu à l’échelle internationale. En effet, celui-ci est fabriqué et cuit le jour même de sa consommation. D’ailleurs, très apprécié, il ne reste pas longtemps sur nos tables.

Ainsi, on se demande ce qui a pu déclencher le rappel de produits de ce pain. La cause n’est autre que la farine. Mais pas n’importe laquelle, car il s’agit de celle contenant du seigle. Cette dernière est une céréale rustique très utilisée dans de nombreuses recettes afin d’y ajouter un goût unique. Bien que le seigle soit une plante très résistante, elle peut être infectée par un champignon parasite, l’ergot de seigle.

publicité

Des nombreux lots de pains concernés

Consommé en petite quantité, ce dernier n’est pas nocif. Cependant, une consommation en forte quantité peut entraîner de nombreux soucis de santé. Ainsi, face à cette contamination, une campagne massive de rappel de pain a été lancée le jeudi 31 mars. Celui-ci concerne ainsi quatre variétés de préparations, proposé dans plusieurs enseignes. On a le pain de campagne 350 grammes commercialisé chez Netto et Intermarché entre le 21 février et le 30 mars 2022. Ces deux supermarchés rappellent également leur baguette de campagne de 250 grammes proposés en magasins entre le 2 et le 30 mars 2022. Le pain de campagne aux noix de 300 grammes vendus par ces deux enseignes entre le 16 février et le 30 mars est aussi concerné par ce rappel de produits.

publicité

Super U est également touché par ce rappel de produits à cause de son pain bâtard de seigle de 300 grammes commercialisés entre le 15 février et le 26 mars. À voir les détails de la campagne, la plupart de ces pains contaminés ont déjà été mangés. Cependant, si vous en avez encore chez vous, il est recommandé de les rendre au magasin pour se faire rembourser. En tout cas, il ne faut surtout pas les manger.

publicité

Joshua Dagueneet

Joshua Daguenet - Rédactrice web passionnée par la culture et par l’actualité. Je me fais un devoir de tenir mes lecteurs informés sur les dernières news.