Paracétamol : Découvrez ses effets très nocifs sur la tension artérielle selon une étude

Des chercheurs britanniques viennent de réaliser des études sur l’effet indésirable préoccupant du paracétamol. 

Paracétamol  Découvrez ses effets très nocifs sur la tension artérielle selon une étude
© FreeImages
publicité

Chez les personnes souffrant d’hypertension artérielle, la consommation du paracétamol sur une longue durée augmente la pression artérielle. Ainsi, pour éviter le pire, il faut être prudent lors des prescriptions pour ces patients.

publicité

Une nouvelle étude britannique parle de l’utilisation prolongée de paracétamol chez les personnes souffrant d’hypertension. En effet, chez ces personnes l’augmentation de la pression artérielle est minime, mais pas significative. Ainsi, il faut toujours rester prudent quand on consomme ce genre de médicament.

Paracétamol : un médicament de plus en plus banalisé

Tout le monde a du paracétamol dans son armoire à pharmacie comme du Doliprane, Dafalgan, Efferalgan. Ces derniers sont vraiment utiles en cas de petits maux. C’est le genre de médicament qui marche comme du tonnerre même s’il est administré à faible dose. Cependant, en cas de surdosage, le paracétamol peut être vraiment nocif comme des lésions irréversibles au niveau du foie.

publicité

En ce moment, il y a une banalisation de l’utilisation de ce médicament. Une étude vient d’être faite par les chercheurs de l’université d’Édimbourg. Celle-ci met en avant la prise du paracétamol à long terme chez les personnes souffrant d’hypertension artérielle. Ainsi, une centaine de personnes a eu droit à 1 g de paracétamol quatre fois par jour pendant deux semaines. Un dosage qui est fait en cas de maladie commune. Les patients hypertendus ont eu une prescription de placebos pendant un temps similaire. Ainsi, il y a eu une augmentation de 5 mm Hg sur la pression systolique et de 1,5 mm Hg sur la pression diastolique. À première vue, la pression artérielle a connu une hausse significative. Donc, ces personnes présentes des risques cardiovasculaires. Cependant, l’étude ne remet pas en cause la consommation de paracétamol par les personnes hypertendues.

publicité

Un ajustement sera la meilleure solution

À la suite de cette étude, il est toujours possible d’avoir du paracétamol dans votre maison. Cependant, avant toute prise, il faut consulter votre médecin qui va ajuster vos prescriptions en prenant compte de votre hypertension. Il y a des analyses complémentaires pour le dosage des personnes hypertendues souffrant de douleurs chroniques. Notant que la douleur en elle-même fait aussi augmenter la pression artérielle. Ainsi, les atténuer vont résorber l’augmentation de la tension. Actuellement, le docteur David Webb travaille déjà sur l’essai clinique de ce deuxième cas de figure. Dans quelque temps, l’étude sera complète.

publicité

Benoit Mandin

Rédacteur Web depuis plusieurs années, aucune information ne m’échappe. Un vrai féru de la lecture et de nature très curieuse, je me ferai le plaisir de vous informer de toutes les dernières nouvelles.