Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Péages : les prix vont connaître une forte augmentation en février 2023, découvrez tous les détails !

Péages : les prix vont connaître une forte augmentation en février 2023, découvrez tous les détails !

Comme annoncé par le gouvernement. Les péages des autoroutes vont connaître une augmentation de prix de 4,75 % en moyenne le 1er février 2023. Une hausse bien supérieure à celle pratiquée en 2022. 

L’augmentation de prix des péages   

Les péages des autoroutes vont augmenter de 4,75 % en moyenne le 1er février 2023. Les hausses varient entre 4,5 % et 5,07 % selon les axes. Ils sont largement en dessous de l’inflation de référence, de 6,33 %. C’est une source proche des concessionnaires auprès de nos confrères du Parisien, qui a révélé l’information. Ils sont soucieux du pouvoir d’achat des Français. Et ils ont opté pour une augmentation de prix de péages raisonnable, comme le souhaitait le gouvernement.

Clément Beaune l’avait annoncé au début du mois de novembre. Au micro du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, le ministre délégué des transports évoque le taux d’inflation. Et les travaux engagés par les sociétés concessionnaires à compter de février seraient pris en compte. Le ministre des Transports a rassuré qu’il y aura une augmentation de prix des péages, mais pas de l’ordre de 7 à 8 %.  Les tarifs pratiqués par les sociétés d’autoroute encadrées par la loi tarifaire. À noter qu’en 2022, la hausse des tarifs n’a pas dépassé la barre de 2 %. Ce qui est bien inférieur à l’inflation (5,8 % sur l’année en cours).

Des discussions déjà faites

Fin septembre, avant même le début des négociations entre les opérateurs autoroutiers et le gouvernement. Clément Beaune avait promis que l’augmentation des prix des péages ne serait pas dans les ordres de grandeur de 7 ou 8 %. Car on ne peut pas imposer cela au pouvoir d’achat des automobilistes en ce moment. Néanmoins, Clément Beaune avait rappelé que, chaque année, en février, une hausse automatique était appliquée, tenant compte de « l’inflation ». Raison pour laquelle les concessionnaires autoroutiers réclamaient 7 à 8 % de hausse.

En 2022, la hausse des tarifs avait été en moyenne de 2%, donc bien moins que l’inflation, avait rappelé Clément Beaune. Sur le quotidien des automobilistes, il avait reconnu qu’un « paquet d’investissements » était nécessaire. Tout en évoquant les structures autoroutières ou encore les parkings de covoiturage. Mais il avait tenu à alerter : à l’avenir, le coût d’une voiture thermique sera de plus en plus important, « c’est inévitable ».

À propos de l'auteur, Laura Buys

Attirée depuis mon plus jeune âge par l'écriture, c'est avec un énorme plaisir que je participe à l'aventure Ferocee.com en tant que rédactrice. Passionnée de voyage et de mode, je me réjouis de partager avec vous mes différentes passions.

D’autres publications dans 

Allocations familiales : voici comment réagir en cas de trop-perçus

Allocations familiales : voici comment réagir en cas de trop-perçus

Cumuler emploi et retraite : qui ont droit à ce dispositif et combien gagnent-ils ?

Cumuler emploi et retraite : qui ont droit à ce dispositif et combien gagnent-ils ?

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER

Retraite Agirc-Arrco: cette somme conséquente que vous allez toucher en plus cette année

Retraite Agirc-Arrco: cette somme conséquente que vous allez toucher en plus cette année

Ces ventilateurs multiplie le risque de cancer, des experts lancent l’alerte

Ces ventilateurs multiplie le risque de cancer, des experts lancent l’alerte

Impôts 2024 : découvrez les 3 dates clés importants du mois de juillet pour éviter les mauvaises surprises à la rentrée

Impôts 2024 : découvrez les 3 dates clés importants du mois de juillet pour éviter les mauvaises surprises à la rentrée