Vous êtes ici : Accueil > Actualités > PEL ou un CEL en 2024 : comment départager ces deux des produits d’épargne réglementée ?

PEL ou un CEL en 2024 : comment départager ces deux des produits d’épargne réglementée ?

Suite aux changements du marché de l’immobilier, les Français se tournent vers le PEL et CEL pour faire des acquisitions. Certains ont tout du même du mal à choisir entre eux.

Bon nombre de personnes ont du mal à choisir entre Plan épargne logement (PEL) et le Compte épargne logement (CEL) en 2024. Plusieurs points différencient ces produits d’épargne réglementée.

Comment choisir entre le PEL ou le CEL en 2024 ?

Le PEL et le CEL sont deux options intéressantes pour financer un achat immobilier. Effectivement, tous deux sont intéressants mas comporte leurs avantages et inconvénients ! Alors il faut connaitre ces deux éléments pour choisir entre le CEL (Compte Épargne Logement) et le PEL (Plan Épargne Logement). Tous les deux des produits d’épargne réglementée qui sont cumulables. Leur but reste le même vous permettre de constituer un apport personnel et bénéficier davantage lors de la souscription de votre crédit immobilier (le prêt épargne logement et la prime d’État).

Toutefois, le PEL et le CEL ont des caractéristiques bien différentes qu’il faut prendre en compte avant de choisir pour 2024. Concernant les conditions d’accès, il y a une égalité (presque) parfaite entre ces deux placements :

  • Pas de conditions de nationalité ou d’âge (un mineur devra néanmoins avoir l’accord de son représentant légal) ;
  • Un seul compte ou plan par personne ;
  • Impossibilité d’ouvrir un PEL ou un CEL avec son conjoint, puisqu’il s’agit d’une épargne individuelle.

À l’ouverture, la seule différence aura lieu au niveau de l’apport. Avec le PEL, vous devrez effectuer un dépôt initial de 225 euros, contre 300 euros pour le CEL. L’écart est loin d’être significatif, mais sera déterminant pour votre choix en fonction de votre situation financière.

Le taux de rémunération des intérêts

Si vous préférez la « sécurité » face aux possibles évolutions conjoncturelles, il ne vous sera pas difficile de choisir entre le PEL ou le CEL en 2024. Ainsi, le mieux serait de vous tourner vers le Plan Épargne Logement. Son taux de rémunération est à 2,25 % pour cette année. En plus, il est invariable et vous connaissez en avance le montant de vos intérêts. Pour le Compte Épargne Logement, le taux de rémunération des intérêts est déterminé en fonction de celui du Livret A. Si le CEL est aujourd’hui moins rémunérateur qu’un PEL, il est variable dans le temps et peut donc profiter d’une inflation. Son taux rémunérateur est à 2 %.

Pour les modalités de versement, vous êtes plus libre avec le CEL. Il n’y a pas d’obligations concernant le nombre et la périodicité des versements. Tous les 3 mois, toutes les semaines ou une année sur deux, à vous de décider. Néanmoins, seul le montant des sommes versées est conditionné : au moins 75 euros/versement. Ce produit d’épargne est donc plus adapté si vous souhaitez contrôler la fréquence et le montant de vos versements.

Pour le PEL, vous devez obligatoirement alimenter votre compte au minimum 540 euros/an. En dessous de ce montant, la banque pourrait clôturer votre compte. Vous êtes néanmoins libre de choisir la périodicité des versements (mensuel, trimestriel ou annuel) et d’effectuer des versements exceptionnels. Ce type de placement est donc une façon sécurité de prouver votre capacité d’épargne à votre banque.

Les plafonds de ces produits

Pour choisir entre le PEL ou le CEL en 2024, il faut aussi prendre compte des plafonds. Ainsi, c’est le PEL qui l’emporte, car il est possible de l’alimenter jusqu’à 61 200 euros, hors capitalisation des intérêts. Avec le CEL, vous serez bloqué à 15 300 euros, hors intérêts également. Pour faire votre choix, regardez du côté de votre capacité d’épargne (la différence entre vos revenus et vos charges). Pour les modalités de retrait, c’est l’une des plus grandes différences entre ces deux produits d’épargne. Vraisemblablement, le PEL est connu pour la « rigidité » de ses conditions de retrait. C’est simple, tout retrait d’argent va causer la clôture de votre compte. Si vous retirez de l’argent avant la 4e année d’ouverture, vous perdrez certains avantages. Pour plus de souplesse dans les retraits, choisissez le CEL. Il est possible de prendre de l’argent sur votre compte à n’importe quel moment, sans condition et sans conséquence. Votre seule obligation c’est de garder un solde supérieur ou égal à 300 euros, pour éviter la clôture de votre compte !

Un prêt épargne logement

Un prêt épargne logement est capable d’aider à financer l’achat ou la construction de sa résidence principale (ou secondaire si elle est neuve). Par ailleurs, ce genre de prêt peut aussi vous aider à réaliser certains travaux d’amélioration, d’extension ou de réparation. Actuellement, les prêts immobiliers sur 20 ans se retrouvent autour 4,5 % d’intérêt et c’est loin d’être avantageux. Une personne qui n’envisage pas d’acheter dans l’immédiat ferait mieux de choisir entre le PEL ou le CEL en 2024. Ceux qui ont la possibilité d’épargner régulièrement doivent se tourner vers un PEL. Ceux qui veulent la flexibilité devront choisir un CEL. Notant que ces deux produits sont cumulables, mais pas dans la même banque.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Aide pour l'achat d'un vélo électrique : conditions, démarches et montant en 2024

Aide pour l’achat d’un vélo électrique : conditions, démarches et montant en 2024

Crédit immobilier : les régions où les banques réclament les plus gros apports

Crédit immobilier : les régions où les banques réclament les plus gros apports

La CAF la soupçonne de fraude et veut un remboursement de 22 500 € à une maman de sept enfants : "Je n'ai plus rien"

La CAF la soupçonne de fraude et veut un remboursement de 22 500 € à une maman de sept enfants : « Je n’ai plus rien »

Mauvaise surprise pour votre Livret A, les SCPI en alerte... Découvrez les 3 infos argent du jour

Mauvaise surprise pour votre Livret A, les SCPI en alerte… Découvrez les 3 infos argent du jour

Pension de réversion : les couples mariés sanctionnés par cette réforme en vue ?

Pension de réversion : les couples mariés sanctionnés par cette réforme en vue ?

Héritage : « Si je renonce à la succession, je paie quand même des impôts ? »

Héritage : « Si je renonce à la succession, je paie quand même des impôts ? »