Pension de réversion : découvrez son principe, les conditions et le calcul du montant

Il est vraiment difficile de se repérer dans le système de retraite.

Pension de réversion  découvrez son principe, les conditions et le calcul du montant
© shutterstock
publicité

La pension de réversion est un dispositif mis en place pour les conjoints qui se retrouvent seuls après le décès de l’autre conjoint. Mais quels sont les critères à respecter afin de bénéficier de la pension de réversion ?

publicité

C’est quoi la pension de réversion ?

Après la mort de l’un des couples mariés, le survivant aura droit à une partie de la pension de son ou sa conjoint(e) décédé. Effectivement, il va falloir en faire la demande. Notant tout de même que la pension de réversion est différente de l’allocation veuvage. Elle est versée à vie au conjoint survivant. Le fait d’être marié légitimement fait partie des conditions. Cependant, la durée du mariage n’a aucune importance. Néanmoins, si le conjoint a été marié plus d’une fois, ça va être plus difficile. Mais le partage va se faire de manière proportionnelle et chacun des conjoints devra faire la demande. Si celui qui touche la pension de réversion se remarie, il ou elle aura droit à cette pension. Mais pour recevoir ce versement, il faut avoir au minimum 55 ans.

Concernant les complémentaires, comme ceux de l’Agirc-Arrco, elle est accessible à n’importe à tout âge. Surtout si le survivant a deux enfants à charge ou s’il n’est pas valide. Pour en savoir davantage, il est nécessaire de prendre contact avec des organismes. Le versement de la pension de réversion ne tient pas compte des ressources du survivant.

publicité

Mode de versement de cette pension

Le mode de calcul de la pension de réversion est basé sur le revenu de la retraite de la personne défunte. Le type de régime de retraite est aussi pris en compte.

  • Pour les salariés : 54 % de la pension pour la retraite de base / 60 % de la pension pour la retraite complémentaire.
  • Pour les indépendants : 54 % de la pension pour la retraite de base / 60 % de la pension pour la retraite complémentaire.
  • Concernant les fonctionnaires : 50 % de la pension pour la retraite de base.

La pension de réversion a un plafond de 925,56 euros (au 1er janvier 2020) pour la retraite de base seulement. Pour la retraite de la fonction publique, il n’y a ni minimum ni plafond. Néanmoins, elle ne doit pas être en dessous de 289,87 euros par mois, surtout si la défunte avait déjà travaillé 15 ans et cotisé à 60 trimestres d’assurance. En dessous de ces années de services, la somme de la pension de réversion va décroitre.

Pension de réversion pour ceux qui ont d’enfants

Pour ceux qui ont des enfants, il y aura un bonus cumulable de 10 %. Pour les personnes qui ont atteint les 67 ans, il y aura une majoration de 96,30 euros par enfant. La limite d’âge peut être plus longue si le plus jeune enfant est en formation ou infirme ou malade. Pour ceux qui sont en âge d’être à la retraite à taux plein, ils vont gagner pas plus de 925,56 euros mensuellement. La majoration sera de 11,1 % sur la pension de réversion.

publicité

Avec les réformes du président de la République, la pension de réversion va ressembler un peu plus à une assurance veuvage. Le but de cette réforme est d’uniformiser les règles des différents régimes. Le pourcentage obligatoire ou garanti va disparaitre, mais le survivant va peut-être recevoir 70 % des droits à la retraite des deux conjoints.

publicité

Laura Buys

Attirée depuis mon plus jeune âge par l'écriture, c'est avec un énorme plaisir que je participe à l'aventure Ferocee.com en tant que rédactrice. Passionnée de voyage et de mode, je me réjouis de partager avec vous mes différentes passions.