Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Permis de conduire : un examen médical sera bientôt obligatoire pour certains Français

Permis de conduire : un examen médical sera bientôt obligatoire pour certains Français

Pour valider leur permis de conduire, les seniors seront soumis à un examen médical obligatoire. Avec l’âge, plusieurs de nos sens régresse. Ainsi, plusieurs gestes deviennent de plus en plus difficile. Il y en a même qui sont sous médicaments et ces derniers peuvent interférer avec les différentes capacités.

Un projet de loi naissant

Ces dernières années, de plus en plus d’accident sont causés par les seniors. En effet, ce sont des incidents qui poussent à mettre en question le principe du permis de conduire à vie en France. Toutefois, conduire donne aux personnes âgées la liberté et l’indépendance.  De cette manière, ils peuvent se sociabiliser avec la communauté. Toutefois, conduire une voiture doit toujours se baser sur la capacité d’une personne à le faire. Ainsi, les plus âgées sont plus enclin à des accidents que les plus jeunes. Une altération de la capacité fonctionnelle devra causer la réévaluation des privilèges de conduite. Par conséquent, un projet de loi sur ce sujet pourrait voir le jour durant la période estivale.

Parmi les personnes victimes de cette déficience, il y a Pauline Deroulède. Cette dernière a été amputé de la jambe gauche après qu’un véhicule et son chauffeur de 90 ans l’a percutée. Désormais, plusieurs associations militent pour que le gouvernement met en place des mesures, comme un permis de conduire spécifique pour les personnes âgées. D’ailleurs, la Commission Européenne veut même créer un permis de conduire réserver aux conducteurs séniors pour les plus de 70 ans. Pour avec ce permis de conduire si spécial, un examen médical sera obligatoire. Mais en quoi cela va consister ?

Permis de conduire des séniors : un examen médical obligatoire ?

En France, le permis de conduire est à vie. U En effet, l’examen de conduire réussi, vous aurez le droit de conduire jusqu’à la fin de vos jours. Toutefois, il est nécessaire de respecter le code de la route.  Toutefois, il y a des personnes qui ne sont plus aptes à conduire et ne connaissent plus les dernières règles de circulation. Il y en a qui ont perdu leurs réflexes et ont une santé défaillante. Voilà pourquoi, il y aura un examen obligatoire pour le permis de conduire chez les seniors. Ces derniers ne pourront conduire que 5 ans avec leur nouveau permis.  « Arrivées à cette échéance, elles devront passer un examen médical, et/ou des cours de remise à niveau du Code de la Route. Une fois cette procédure réussie, elles pourront reprendre la route pour cinq années supplémentaires » pouvait-on lire sur ce projet de loi. Mais pour le moment, ce n’est qu’un projet.

À propos de l'auteur, Roland GRANSART

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.

D’autres publications dans 

Les 6 appareils à débrancher pour économiser 30 % sur votre facture d’électricité

Réforme de l’allocation chômage : le temps qu’il faut travailler pour pouvoir en bénéficier

Épargne : ce placement est plus rentable que le Livret A dans certains départements, les concernés

Épargne : ce placement est plus rentable que le Livret A dans certains départements, les concernés

Attention, des Français sont privés d’eau potable chez eux : les 50 communes concernées

Attention, des Français sont privés d’eau potable chez eux : les 50 communes concernées

Grande distribution : découvrez les départements les moins et les plus chers de France

Grande distribution : découvrez les départements les moins et les plus chers de France

CAF : les conditions pour bénéficier de l’allocation aux adultes handicapés (AAH)