Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Permis de conduire : la mauvaise nouvelle vient de tomber pour certains automobilistes, la colère gronde

Permis de conduire : la mauvaise nouvelle vient de tomber pour certains automobilistes, la colère gronde

Les personnes âgées sont contraintes de faire une visite médicale pour continuer de rouler avec leur permis de conduire.

De nouvelles règles se mettent en place et ce n’est pas une bonne nouvelle

En 2023, beaucoup de choses vont changer, même pour les permis de conduire. En France, les règles et les tests évoluent. Une nouveauté, depuis le 1er janvier, il y a des questions de vérifications pendant l’examen. Depuis le 2 janvier 2023, une autre nouvelle règle est arrivée. Si on réussit, on peut gagner jusqu’à trois points en plus. Le monsieur ou la dame qui fait passer le test de conduite peut choisir des questions. Il y a des questions sur les vérifications de la voiture, sur la sécurité routière et sur les premiers secours. Comme avant, il regarde les deux derniers chiffres du compteur kilométrique pour choisir. Ces changements visent à rendre les conducteurs encore plus prudents et responsables sur la route. De plus, les personnes âgées doivent passer par une visite médicale pour valider leur permis de conduire. 

Permis de conduire : Les personnes âgées doivent passer par une visite médicale

Le gouvernement français a pris des mesures importantes pour améliorer la sécurité routière. En effet, des réformes ont été mises en place pour rendre le permis de conduire plus accessible et pour garantir la sécurité des conducteurs. Jusqu’à récemment, il fallait attendre d’avoir 18 ans pour passer son permis de conduire en France. Cependant, cette règle a été modifiée, et désormais les jeunes peuvent passer leur permis dès l’âge de 17 ans. Cette décision vise à aider les jeunes à devenir plus autonomes et à faciliter leur insertion dans le monde du travail. Parallèlement à ces changements, la question de la sécurité routière pour les conducteurs plus âgés a été soulevée. En effet, les personnes âgées doivent passer par une visite médicale pour valider leur permis de conduire. 

Selon les données statistiques, un pourcentage significatif des accidents de la route implique des conducteurs âgés de 75 ans et plus. Ainsi, le projet de loi propose la délivrance d’un certificat médical par un médecin agréé, attestant de la capacité du conducteur à conduire en toute sécurité. Ce certificat serait valable pendant cinq ans et devrait être renouvelé périodiquement. Pour le moment, cette proposition de loi est en phase d’expérimentation dans certains départements. Les résultats de cette expérimentation détermineront si la loi sera étendue à l’ensemble du pays. En fin de compte, ces réformes visent à assurer la sécurité de tous les conducteurs sur les routes françaises, quel que soit leur âge.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Aide pour l'achat d'un vélo électrique : conditions, démarches et montant en 2024

Aide pour l’achat d’un vélo électrique : conditions, démarches et montant en 2024

Crédit immobilier : les régions où les banques réclament les plus gros apports

Crédit immobilier : les régions où les banques réclament les plus gros apports

La CAF la soupçonne de fraude et veut un remboursement de 22 500 € à une maman de sept enfants : "Je n'ai plus rien"

La CAF la soupçonne de fraude et veut un remboursement de 22 500 € à une maman de sept enfants : « Je n’ai plus rien »

Mauvaise surprise pour votre Livret A, les SCPI en alerte... Découvrez les 3 infos argent du jour

Mauvaise surprise pour votre Livret A, les SCPI en alerte… Découvrez les 3 infos argent du jour

Pension de réversion : les couples mariés sanctionnés par cette réforme en vue ?

Pension de réversion : les couples mariés sanctionnés par cette réforme en vue ?

Héritage : « Si je renonce à la succession, je paie quand même des impôts ? »

Héritage : « Si je renonce à la succession, je paie quand même des impôts ? »