Pire cauchemar pour Brigitte Macron, ces vieux ennemis qui reviennent à la charge

Pour l’élection présidentielle de 2022, la garde rapprochée d’Emmanuel Macron fera son grand retour. Une nouvelle qui est loin de plaire à Brigitte Macron, avec qui les relations étaient toujours électriques.

Pire cauchemar pour Brigitte Macron, ces vieux ennemis qui reviennent à la charge

Brigitte Macron est dans la tourmente. En cause, la garde rapprochée de son mari fera leur grand retour pour la présidentielle de 2022. Effectivement, la relation de la Première Dame et ces derniers était loin d’être au beau fixe dans le passé.

Brigitte Macron dans la tourmente

Comme on dit souvent, le malheur des uns fait le bonheur des autres. Et ce n’est pas Brigitte Macron qui va dire le contraire. Pour la présidentielle de 2022 et la possible candidature de l’actuel chef de l’État, les « Mormons » signeront leur grand retour. En effet, ces derniers sont les gardes rapprochés du président pendant sa campagne en 2017. Un conseiller du pouvoir avait indiqué auprès du Point que les gardes rapprochés d’Emmanuel Macron, Sibeth Ndiaye, Ismaël Emelien et David Amiel, seraient «back in the game». Une nouvelle qui risque de déplaire à Brigitte Macron dont les relations avec ces collaborateurs de son mari ont toujours été tendues dans le passé. D’ailleurs, ils ont même souhaité de « faire disparaitre » la première Dame.

Dans leur ouvrage intitulé, Madame la présidente, sortie en 2019 aux éditions Plon, Ava Djamshidi et Nathalie Schuck avaient révélé d’étonnantes anecdotes sur les tensions entre Brigitte Macron et les gardes rapprochées de son mari. Dans les lignes de ce livre, on pouvait lire que les « Mormons » surnommaient la Première Dame de « la vieille » dans son dos. Pour cela, il n’était pas surprenant de savoir qu’elle savourait le départ de ses ennemis depuis le remaniement du gouvernement. Ainsi, face à leur grand retour pour la présidentielle 2022, de mauvais souvenirs vont refaire surface pour Brigitte Macron.

Emmanuel Macron en danger?

Cependant, il semblerait que la Première Dame n’est pas la seule à être en danger avec ce retour. Selon une source proche de l’Élysée, ils peuvent aussi être dangereux pour l’avenir d’Emmanuel Macron. Effectivement, « ils peuvent lui faire des conneries ». Dans ses colonnes, Le Point précise que les « Mormons » seraient résolus à reprendre leurs vieilles habitudes. Pire, ils sont déterminés à jouer un rôle capital dans la campagne du Président pour l’élection de 2022. De ce fait, Emmanuel Macron devra trouver le juste milieu. Un de ses collaborateurs a d’ailleurs indiqué : «Il y a un équilibre à trouver entre ceux qui étaient là en 2017 et ceux qui seront là en 2022».

Laura Buys

Attirée depuis mon plus jeune âge par l'écriture, c'est avec un énorme plaisir que je participe à l'aventure Ferocee.com en tant que rédactrice. Passionnée de voyage et de mode, je me réjouis de partager avec vous mes différentes passions.