Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Pôle Emploi : voici comment bénéficier des réductions des tarifs des trains pour les demandeurs d’emploi !

Pôle Emploi : voici comment bénéficier des réductions des tarifs des trains pour les demandeurs d’emploi !

En ce moment, Pôle Emploi offre des réductions des tarifs de trains à ses allocataires. Un coup de pouce de plus pour ces personnes qui sont dans le besoin.

Des aides aux demandeurs d’emploi

Pôle emploi aide plusieurs Français à trouver du travail chaque mois. Ainsi, si vous êtes inscrit dans cet établissement public, vous allez bénéficier d’une allocation chômage. Il est calculé à partir de vos anciens salaires mais ne prend pas en compte des indemnités versées à la perte de votre emploi.

De plus, Pôle Emploi peut vous aider à financer votre permis de conduire tout en suivant plusieurs conditions. Pour cela, il faut être inscrit à Pôle emploi depuis au moins six mois et être en recherche active. D’ailleurs, le montant de cette aide est de 1.200 € au maximum. Si votre permis de conduire a fait l’objet d’une invalidation et que vous devez repasser le code, vous n’aurez pas droit à cette aide. Cependant, une fois que vous retrouvez du travail, vous aurez droit à des aides adaptées à vos besoins. Parmi elles, il y a l’aide au déplacement, les aides à la garde d’enfant ou la prime d’activité. Très récemment, Pôle Emploi offre des réductions sur les tarifs de trains. Une très bonne nouvelle pour bon nombre de personne.

Pôle Emploi : comment bénéficier des réductions de tarifs de trains ?

Dernièrement, la SNCF et Pôle emploi se sont lancés dans un partenariat.  Effectivement, désormais les demandeurs d’emploi peuvent trouver un emploi plus facilement. Ils vont avoir droit à des transports à prix réduits. Pour bénéficier des réductions des tarifs de trains de la part de Pôle emploi, il faut contacter votre conseiller. Il faut donc être éligible à l’aide à la mobilité. Mais ceux qui sont en recherche d’emploi vont avoir droit à des tarifs avantageux.

Pour en bénéficier, il faut notamment résider en France métropolitaine. Votre destination doit se trouver à plus de 60 km ou à 2 heures aller-retour de votre résidence principale. En Outre-mer, la destination doit être à moins 20 km aller-retour. Par ailleurs, si vous avez un entretien d’embauche, l’emploi proposé doit être un CDI, un CDD ou un contrat temporaire d’au moins trois mois consécutifs. Si vous touchez un titre d’une allocation chômage, vous n’aurez pas droit à l’aide à la mobilité.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Allocations familiales : voici comment réagir en cas de trop-perçus

Allocations familiales : voici comment réagir en cas de trop-perçus

Cumuler emploi et retraite : qui ont droit à ce dispositif et combien gagnent-ils ?

Cumuler emploi et retraite : qui ont droit à ce dispositif et combien gagnent-ils ?

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER

Retraite Agirc-Arrco: cette somme conséquente que vous allez toucher en plus cette année

Retraite Agirc-Arrco: cette somme conséquente que vous allez toucher en plus cette année

Ces ventilateurs multiplie le risque de cancer, des experts lancent l’alerte

Ces ventilateurs multiplie le risque de cancer, des experts lancent l’alerte

Impôts 2024 : découvrez les 3 dates clés importants du mois de juillet pour éviter les mauvaises surprises à la rentrée

Impôts 2024 : découvrez les 3 dates clés importants du mois de juillet pour éviter les mauvaises surprises à la rentrée