Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Polluants de l’eau : L’EPA propose les premières normes pour rendre l’eau potable plus sûre contre les « produits chimiques à vie »

Polluants de l’eau : L’EPA propose les premières normes pour rendre l’eau potable plus sûre contre les « produits chimiques à vie »

L’EPA vient de sortir les premières normes pour rendre l’eau potable. Cela concerne six substances per- et polyfluoro alkyles, qui sont aussi connues sous le nom de PFAS ou « produits chimiques pour toujours ». Il s’agit d’une famille de produits chimiques synthétiques omniprésents dans le corps humain ou l’environnement. Toutefois, ils peuvent provoquer de graves problèmes de santé.

Les six produits chimiques à surveiller

Bien qu’il existe des milliers de produits chimiques PFAS, six d’entre eux doivent être particulièrement surveillés. Selon les National Institutes of Health, il faut mettre au courant le public des niveaux de PFAS. Et dans le cas où les niveaux dépassent la norme autorisée, il faut les réduire. Ensuite, ces produits chimiques ont été choisis car l’agence possède des données scientifiques claires sur leur effet sur la santé humaine. Cependant, d’autres produits sont aussi évalués. Michael Regan, administrateur de l’Agence américaine de protection de l’environnement a fait une déclaration sur les nouvelles normes de l’EPA pour rendre l’eau potable. « Je suis ravi d’annoncer que l’EPA prend une nouvelle mesure audacieuse pour protéger la santé publique ».

Ces normes proposées par l’EPA pour rendre l’eau potable fixent les niveaux admissibles pour ces produits chimiques tellement bas. Ainsi, il sera difficile de les détecter. Cette proposition va régler le PFOA et le PFOS à 4 parties par billion (ppt). D’un autre côté, il n’y a pas de norme pour les PFNA, PFHxS, PFBS et GenX, l’EPA, mais il y a une limite pour un mélange entre eux.

EPA : une proposition des premières normes pour rendre l’eau potable

Suite à cette proposition de normes pour rendre l’eau potable, il y a quelques conditions qui s’imposent. D’abord, afin de déterminer s’il y a un risque, les systèmes d’approvisionnement en eau devraient analyser les niveaux de PFAS. Ensuite, pour réduire les niveaux, il est possible qu’ils auraient besoin d’installer un traitement ou de prendre d’autres mesures. Le besoin de passer à différentes sources d’eau pourraient aussi se présenter. Il faut savoir que depuis 1996, ces nouvelles normes sont l’une des premières mettant à jour la loi sur la salubrité de l’eau potable. Et elles seront beaucoup plus rigoureuses que celles de 2016.

De plus, les produits chimiques sont plus dangereux que ce qu’ont pensé les scientifiques. Il faudra donc changer beaucoup d’habitudes. En effet, les produits chimiques peuvent se trouver partout. Que ce soit dans les vêtements, les meubles et les tapis hydrofuges, dans les poêles antiadhésives, les peintures, les cosmétiques, les produits de nettoyage et les emballages alimentaires, ainsi que dans les mousses anti-incendie.

En 2019, une étude a suggéré que 98% de la population américaine pourrait contenir des PFAS. Ils peuvent notamment se placer dans le sang, le foie, les reins. Et ils peuvent être la source de différentes maladies. Comme le cancer, l’obésité, les maladies thyroïdiennes, l’hypercholestérolémie, une diminution de la fertilité, des lésions hépatiques et une suppression hormonale. La réduction voire l’arrêt d’utilisation est la seule solution pour y remédier. En 2016, la Food and Drug Administration des États-Unis a progressivement supprimé l’utilisation de certains produits chimiques PFAS.  

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Arnaque au stationnement : restez prudent face au faux QR code

Arnaque au stationnement : restez prudent face au faux QR code

Hausse des allocations CAF : le nouveau montant de ces aides pour le mois de mai

Hausse des allocations CAF : le nouveau montant de ces aides pour le mois de mai

Impôts : ces contribuables ont l’obligation de remplir ce formulaire au risque d’une amende salée

Impôts : ces contribuables ont l’obligation de remplir ce formulaire au risque d’une amende salée

Une mère dévoile le danger du "jeu du camion de pompiers", une pratique qui vise les filles dans certaines cours de récréation

Une mère dévoile le danger du « jeu du camion de pompiers », une pratique qui vise les filles dans certaines cours de récréation

Retraites : voici le calendrier des changements à prévoir dès maintenant

Retraites : voici le calendrier des changements à prévoir dès maintenant

Retraités : voici comment profiter de l’exonération de la taxe foncière pour cette année

Retraités : voici comment profiter de l’exonération de la taxe foncière pour cette année