Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Distributeurs de billets : ces quatre grandes banques ont supprimés ces frais pour leurs clients

Distributeurs de billets : ces quatre grandes banques ont supprimés ces frais pour leurs clients

S’inscrire dans une banque est devenue chose courante et même obligatoire dans la vie d’une personne. Les frais comme les services de ces banques changent avec le temps.

Le saviez-vous, un cashs services vont faire leur apparition dans les banques. C’est un service qui va changer la vie de plusieurs utilisateurs car il va permettre de faire un retrait sans frais supplémentaire.

Les frais de tenue de compte

Depuis leur inscription obligatoire dans les conditions tarifaires des banques, les frais de tenue de compte ont connu une hausse dans les banques traditionnelles. Mais à quoi correspondent ces frais ? Est-il possible de s’y soustraire ? Découvrez notre comparatif des frais de tenue de compte.

Les frais de tenue de compte sont des frais de gestion payés par le détenteur d’un compte bancaire en échange de services proposés par la banque :

  • Comptabilisation et surveillance des paiements ;
  • Sécurisation des opérations bancaires ;
  • lutte contre la fraude ;
  • amélioration des services bancaires.

En effet, lors de l’ouverture d’un compte en banque, vous signez une convention de compte où apparaît le montant des frais de tenus de compte de la banque. Depuis le décret du 27 mars 2014, il est obligatoire pour les établissements bancaires de mettre à disposition l’ensemble des tarifs pratiqués. Ils sont disponibles sur les plaquettes tarifaires en agence, ou téléchargeables en ligne. Les frais de gestion de compte varient d’une banque à une autre. Le calcul des frais de tenue de compte s’effectue pour chaque compte bancaire détenu. Si vous avez plusieurs comptes en banque, alors vous multipliez les frais de gestion de compte. D’ailleurs, le tarif moyen est compris entre 10 € et 30 € par an et par compte pour les banques traditionnelles. Cependant, pour certaines banques en ligne, les frais de gestion de compte sont gratuits.

Comment diminuer ses frais de tenue de compte ?

Pour diminuer vos frais de tenue de compte, il faut choisir la banque la moins chère. Toutefois, pour cela, il faut se tourner vers les comparateurs de frais de tenue de compte. De plus, si vous êtes client d’une banque traditionnelle, renseignez-vous sur le détail des montants qui vous sont facturés chaque mois ou chaque trimestre. Parfois, les frais de tenue de compte sont souvent mélangés à des services additionnels. Il y a notamment l’assurance des moyens de paiement, carte bancaire. Pour réduire vos frais bancaires, vous pouvez :

  • Opter pour un package clé en main à prix réduit ;
  • Refuser l’assurance des moyens de paiement ;
  • Faire un refus des frais de gestion de compte si vous êtes rarement à découvert, et demandez un remboursement à titre commercial ;
  • Choisir une carte bancaire adaptée à vos besoins : évitez la carte Gold ou Visa Premium ;
  • Limiter le nombre de vos retraits d’espèces.

Heureusement en ce moment, un cash services est en train d’être mis en place par plusieurs banques. Une vraie révolution pour ceux qui adore faire des retraites auprès des distributeurs.

Banques : c’est quoi un cash services ?

Comprendre les petites de dépenses liés à son compte bancaire est loin d’être facile. Vraisemblablement, ce sont les frais de tenues de compte mais aussi celui de la carte bancaire. Ainsi, en moyenne, il y a pas moins de 200 euros de frais. Toutefois certains de ces frais vont disparaitre. Depuis des années, la carte bancaire sert aux Français pour le paiement mais aussi pour les retraits d’argent liquide. Une opération qui a tout de même un coup surtout si le retrait ne se fait pas via un distributeur appartenant à votre banque, des frais s’appliquent.  D’ailleurs, ce sont des frais qui sont loin d’être anodine étalé sur plusieurs mois. Ces frais appelés « retraits déplacés » peuvent grimper autour d’une dizaine d’euros. Tout cela va changer avec le premier cash services des banques. En quoi cela consiste-t-il ?

La mise en place du premier distributeur commun aux banques

Les Français sont loin d’être fans des retraits de liquide mais une partie d’entre eux le font encore. D’ailleurs, BNP Paribas, la Société Générale, le Crédit Mutuel et la CIC installent le premier distributeur commun aux ces banques. Il s’agit notamment du « Cash Services » qui permet de faire des retraits même si vous n’êtes pas dans votre banque et sans frais supplémentaires. Ces derniers seront toujours valables pour les retraits chez des concurrents comme La Banque Postale, le Crédit agricole, la Banque populaire ou encore la Caisse d’épargne. Ces nouveaux automates permettent aussi de faire un dépôt de chèque, d’espèces, l’impression de RIB, la réalisation d’un virement et l’accès à ses comptes.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Fini le vinaigreAcide citrique éliminer calcaire bouilloire blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Fini le vinaigre blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz... Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz… Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

"On m'a condamnée à mort" : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement

« On m’a condamnée à mort » : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement