Vous êtes ici : Accueil > People > Pourquoi Damien Tison d’Affaire Conclue va-t-il en Vendée ?

Pourquoi Damien Tison d’Affaire Conclue va-t-il en Vendée ?

Du 24 au 26 juillet, Damien Tison d’Affaire Conclue sera de retour en Vendée. Il était en mission dans cette ville en juillet 2022 pour faire de bonnes affaires.  « Je reçois beaucoup d’appels de personnes venant de toute la France. Alors quand je peux, je tente d’organiser des déplacements pour rencontrer plusieurs personnes à la fois dans une même région » avait-il déclaré. J’ai du sillonné le département pour des objets d’art. « L’année dernière, ça s’était très bien passé, j’avais fait de belles rencontres et j’avais acheté de beaux objets. J’avais même prolongé mon séjour pour une journée de plus » avait-il ajouté.

Damien Tison d’Affaire Conclue de retour en Vendée

Pour ceux qui veulent expertiser et vendre un objet, il n’est pas nécessaire d’attendre l’arrivée de Damien Tison d’Affaire Conclue. « Les gens me contactent pour me parler de l’objet en leur possession, par mail ou par téléphone. Ils m’envoient par la suite une photo. Puis en fonction de ça, je recontacte les personnes si ça nécessite un déplacement. Cependant, je leur donne une estimation de prix par téléphone » avait-il déclaré.  Toutefois, les vendeurs peuvent aussi se renseigner de leur côté. « Souvent, les gens ont déjà une idée du prix d’estimation dans leur tête. Il y en a certains qui se renseignent. C’est bien car ils ont accès à la connaissance via le nom signé sur un objet sur internet. Mais il y en a aussi qui font des découvertes et qui sont surpris de ce qu’on leur propose », révèle aussi l’expert. D’ailleurs, Damien Tison d’Affaire Conclue était en Vendée en 2022, en allant à Noirmoutier, aux Herbiers, et même dans la capitale de la Côte de Lumière.  Pour la période estivale de cette année, l’expert y sera notamment de retour. « J’ai déjà des gens à voir, dont certains d’entre eux font partie des personnes de l’année dernière. Et puis, c’est une région que comme la bout des doigts » confie-t-il.

L’expertise dans le sang

Damien Tison est devenu fan de l’expertise d’objets d’art grâce à son père. « Mon père était marchand. Il était à mi-chemin entre le brocanteur et l’antiquaire. Il avait en sa possession beaucoup de collections. Effectivement, moi, j’étais très curieux, je n’avais envie que d’une chose, c’était de l’accompagner. Après mes études en école d’expertise d’objets d’art, j’ai travaillé à mon compte. Je n’ai pas d’objet favoris, ni de période, c’est très varié. Je peux aller du XVIIe siècle aux années 1970. Ce que j’aime, c’est l’objet et son histoire, sur comment les gens l’ont eu » affirme l’expert notamment. Par ailleurs, en ce moment Damien Tison d’Affaire Conclue détient son propre magasin avec différents clients.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Fini le vinaigreAcide citrique éliminer calcaire bouilloire blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Fini le vinaigre blanc, ce produit est encore plus efficace pour venir à bout du calcaire de cet objet

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz... Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite Agirc-Arrco modifiée, nouveau RSA, prix du gaz… Ce qui change en mars 2024 pour votre budget

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Retraite : téléchargez ce document sur votre espace personnel avant la fin du mois (Agirc-Arrco)

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Facebook Messenger : découvrez comment voir les messages cachés

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

Découvrez comment obtenir une pension de réversion de l’Agirc-Arrco

"On m'a condamnée à mort" : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement

« On m’a condamnée à mort » : une mère de famille qui doit remboursement de 22 000 € à la Caf dénonce un acharnement