Premier succès planétaire de Netflix dans une langue autre que l’anglais, « La casa de papel » fait ses adieux, avec la diffusion d’une dernière salve d’épisodes

Après plusieurs années de succès, La casa de papel fait ses adieux. Une nouvelle qui attriste profondément les fans de la série de Netflix.

Premier succès planétaire de Netflix dans une langue autre que l’anglais, « La casa de papel » fait ses adieux, avec la diffusion d'une dernière salve d'épisodes
© Netflix
publicité

En ce mois de décembre, « La casa de papel » vient de tirer sa révérence. Notant qu’elle est l’un des premiers grands succès planétaires de Netflix dans une langue autre que l’anglais.

publicité

Par la suite, il y a eu d’autres séries comme la Sud-Coréenne « Squid Game » ou la Française « Lupin ». Au tout début, c’est la chaîne Antena 3 qui a produit la série avec un budget limité. Son histoire tournait autour du braquage de la Fabrique nationale de la monnaie à Madrid. À la fin de l’année 2017, la compagnie américaine Netflix avait racheté cette série espagnole. Depuis, elle fait partie des plus regardées sur la première plateforme mondiale de streaming.

Casa de papel vient de faire ses adieux

Les braqueurs de la série Casa de papel ont arboré des combinaisons rouges et des masques de Dali, leur marque de fabrique. Sans oublier le chant révolutionnaire italien « Bella Ciao » qui est devenu culte. D’ailleurs, ce chant a été diffusé dans plusieurs manifestations à travers le monde. « C’est la première série non anglophone qui s’est transformée en un phénomène mondial aussi important », avait déclaré Elena Neira. Cette dernière est une professeur en sciences de la communication à l’université ouverte de Catalogne. Tokyo, Lisbonne ou Berlin ont réussi à obtenir une large audience anglophone.

publicité

« Grâce en partie à La casa de papel, Netflix et ses concurrents se sont rendu compte qu’ils n’avaient pas besoin de tout produire aux États-Unis pour atteindre une audience mondiale » avait-elle poursuivi. Bien évidemment, la plateforme avait poursuivi son ascension vers la gloire avec « Lupin » ou « Squid Game ». Ce dernier avait vraiment un vrai carton dès sa première diffusion.

Des succès qui s’apparentent comme une trainée de poudre

Squid game met en avant une histoire de lutte entre les bons et les méchants. Cependant, chacun d’entre eux se cache sous un masque. Bien évidemment, la série parle aussi des femmes, de la camaraderie et la nécessité de se rebeller. Il faut dire qu’un petit rien fait vraiment le succès de cette série. De son côté, Lupin ressemble un peu à La casa de papel en ce qui concerne la narration. En effet, cette série met aussi en avant un voleur comme acteur principal. Toutefois, il a une certaine moralité et est « très intelligent ».

publicité

Alberto Nahum Garcia pense plutôt que le succès de « La casa de papel » est aussi dû à « un alignement des planètes ». Cette série a vraiment fait développer La production de l’Espagne qui est un pays très difficile. Peu importe où les films sont tournés, le public va toujours le dévorer. De plus, bon nombre d’acteurs de « La casa de papel » font partie de l’écurie Netflix. À l’exemple de Jaime Lorente et Miguel Herran, qui ont été à l’affiche d’« Elite ». Quant à Alex Piña, il a eu un contrat d’exclusivité en 2018 avec la plateforme.

publicité

Annabelle Martella

Discipline et dynamise sont ces mots d’ordre et elle veille et ne pas y déroger dans tous ces articles publiés. Son ambition dans son métier semble lui prédire un avenir radieux et elle compte s’investir quotidiennement pour y parvenir.