Prime d’activité : qui est concerné et quelles sont les conditions ? Le point ici

La prime d’activité est une aide destinée à tous les travailleurs de France. Elle encourage l’activité professionnelle. C’est la CAF (caisse d’allocations familiale) qui s’occupe de son versement.

Prime d’activité qui est concerné et quelles sont les conditions 
© Shutterstock
publicité

Pour bénéficier de la prime d’activité, il ne faut pas dépasser un revenu mensuel suivant un barème. Plus précisément, elle est basée à partir d’une déclaration trimestrielle auprès des organismes de la CAF. Mais il est possible de savoir si on est éligible ou non grâce à un simulateur.

publicité

Conditions pour bénéficier de la prime d’activité

La prime d’activité a fait son apparition depuis le 1er janvier 2016. Cette aide prend en charge l’une des anciennes prérogatives du RSA (revenu de solidarité active). C’est un versement mensuel dont la CAF ou la MSA (mutualité sociale agricole) organisait. Mais pour bénéficier de cette aide, il faut remplir bon nombre de conditions comme avoir plus de 18 ans. De plus, il faut aussi être salarié, fonctionnaire, travailleur indépendant ou agriculteur. La personne doit aussi vivre en France et avoir en même temps la nationalité française ou êtres sous les conditions de séjours nécessaires.

En même temps, il faut savoir justifier de revenus qui n’excèdent pas un certain plafond. Quand toutes ces conditions sont remplies, il est possible de faire une demande de la prime d’activité. Néanmoins, il ne faut pas dépasser un seuil des revenus et ce sont les conditions de ressources. Il en est de même pour toutes les aides sociales qui dépendent de ce critère. La plupart du temps, les revenus ne doivent pas dépasser 1,5 fois le SMIC par mois afin de bénéficier de cette aide.

publicité

Comment calculer le montant du prime ?

Concernant le montant de prime d’activité que vous devez recevoir, il y a une manière de les calculer. Dans ce calcul, il faut prendre en compte plusieurs facteur comme : les revenus d’activité professionnelle ou de remplacement (à l’exemple des indemnités chômage, indemnités maladie, maternité…), l’hébergement à titre gratuit et les pensions alimentaires, les prestations et les aides sociales (aides au logement, allocations familiales…) à l’exception des primes de naissance et le complément de libre choix du mode de garde…) Il faut aussi voir de près les autres revenus soumis à l’impôt sur le revenu.

publicité

La prime d’activité prendra aussi en compte de votre foyer fiscal. Ainsi, ils vont voir si vous vivez seul ou en couple, si vous avez des enfants ou non. La somme va donc varier de 553 euros à 1 161 euros en fonction de tous ces conditions.

publicité

Patrick LEROUX

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.