Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Prime de noël 2023 : découvrez à quand se fera le versement

Prime de noël 2023 : découvrez à quand se fera le versement

La prime de noël est très attendue à l’approche des fêtes de fin d’année. Le versement de cette aide se fera durant le mois de décembre.

Bon nombre de Français attendent de pied ferme le versement de la prime de noël. Cette année encore, il y aura pas moins 2,3 millions de foyers qui vont bénéficier de cette allocation. Cette aide de 152,45 euros par bénéficiaire sera versée au cours du mois de décembre.

Le versement de la prime de noël pour 2023

Durant les périodes des fêtes de fin d’année, les dépenses des foyers connaissent une augmentation. Pour certains, ces dépenses triplent. Voilà pourquoi cette aide pour les fêtes est si important pour plusieurs Français. Depuis 1998, le versement de la prime de Noël est destiné à pas moins de 2,3 millions. Pour 2023, elle va se faire le 19 décembre prochain. Elle se fera via Pôle Emploi, la Caisse d’Allocation Familiales (CAF) ou la Mutualité Sociale Agricole (MSA).

Même si le versement de la prime de noël se fait le 19 décembre, la somme ne sera reçue qu’après des jours. Une situation due aux délais bancaires. Cependant, la prime de Noël 2023, certains bénéficiaires vont devoir faire preuve de patience. Il y aura un retard de paiement pour les nouveaux bénéficiaires de la CAF, de la MSA et de Pôle Emploi. Cela concerne les personnes qui vont toucher cette aide pour la première fois. Le versement n’aura lieu qu’en janvier 2024. Une très mauvaise nouvelle pour bon nombre de bénéficiaires.

Comment bénéficier de la prime de noël ?

Pour bénéficier d’un versement de la prime de noël 2023, il faut être soumis à trois conditions clés et primordiales. Les conditions d’éligibilité existent pour tous les aides de l’État. Cette fois, il faut :

  • Avoir un statut de bénéficiaire d’allocations ou de minima sociaux : il faut donc toucher des aides comme le RSA (Revenu de Solidarité Active), l’ASS (Allocation de Solidarité Spécifique) ou l’ASP (Allocation Équivalent Retraite).
  • Il faut vivre en France
  • Votre éligibilité sera vérifiée en novembre ou en décembre afin de préparer les versements en temps utile pour les fêtes de fin d’année.

D’ailleurs, cette aide a été mis en place pour venir en aide aux ménages les plus modestes durant la période des fêtes. Elle va apporter un petit plus dans les dépenses exceptionnelles liées à Noël (cadeaux, repas festifs, etc.). La prime de noël vise notamment aussi à soutenir le pouvoir d’achat en fin d’année. De plus, en ce moment, le finance des Français est vraiment au plus mal.

Les démarches à effectuer pour faire partie des bénéficiaires

La prime de noël sera automatique pour ceux qui sont déjà éligibles à cette aide, donc plus besoin de faire une demande. Vous n’aurez plus besoin de remplir un formulaire spécifique ou de fournir des pièces supplémentaires. Tous ceux qui sont dans ce cas va bénéficier du versement de la prime de noël se fera quelques jours avant les fêtes de Noël. Notant tout de même que calendrier exact peut varier chaque année. Par conséquent, il est donc conseillé de vérifier chaque année les annonces officielles concernant les dates de versement. Par ailleurs, il faut consulter régulièrement votre espace personnel sur le site de la CAF ou de Pôle emploi pour toutes les mises à jour relatives au prime de noël. Désormais, vous savez tous ce qu’il faut savoir sur cette aide destinée aux familles les plus modestes. Une prime qui aide dans les dépenses de fin d’année.

Le montant de cette aide

Le gouvernement a offert une revalorisation à plusieurs allocations pour cette année. Malheureusement, depuis 2009, les sommes de la prime de Noël sont restées les mêmes. Néanmoins, le montant de cette aide tant attendue change selon la composition du foyer. Par conséquent, si vous êtes une personne vivant seule sans enfant, le montant de l’aide sera à 152,45 euros. Or, pour un couple avec un enfant, la prime de Noël sera à hauteur de 274,41 euros. Par ailleurs, pour un couple avec deux enfants recevra, ils auront droit à une aide de 320,14 euros. La somme touchée grâce à cette prime varie grandement en fonction du nombre d’enfants dans chaque foyer.

Notant tout de même que cette règle est aussi applicable aux parents célibataires. Avec un enfant, la prime de Noël sera à hauteur de 228,67 euros. Mais si vous avez deux enfants, elle est de 274,41 euros. Cette prime fait partie de celle qui est exonérée d’impôts. Cela fait que la prime de Noël est un soutien financier important pour plusieurs Français aux revenus modeste. Notant tout de même qu’aucune démarche n’est à effectuer pour cette aide, car le versement de la prime de noël est automatiquement. Les bénéficiaires de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH), de la prime d’activité ou encore du minimum vieillesse (Aspa) n’ont pas le droit à cette aide.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Aide pour l'achat d'un vélo électrique : conditions, démarches et montant en 2024

Aide pour l’achat d’un vélo électrique : conditions, démarches et montant en 2024

Crédit immobilier : les régions où les banques réclament les plus gros apports

Crédit immobilier : les régions où les banques réclament les plus gros apports

La CAF la soupçonne de fraude et veut un remboursement de 22 500 € à une maman de sept enfants : "Je n'ai plus rien"

La CAF la soupçonne de fraude et veut un remboursement de 22 500 € à une maman de sept enfants : « Je n’ai plus rien »

Mauvaise surprise pour votre Livret A, les SCPI en alerte... Découvrez les 3 infos argent du jour

Mauvaise surprise pour votre Livret A, les SCPI en alerte… Découvrez les 3 infos argent du jour

Pension de réversion : les couples mariés sanctionnés par cette réforme en vue ?

Pension de réversion : les couples mariés sanctionnés par cette réforme en vue ?

Héritage : « Si je renonce à la succession, je paie quand même des impôts ? »

Héritage : « Si je renonce à la succession, je paie quand même des impôts ? »