Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Prix de l’électricité en hausse : 15% en février, 10% en août et ça va empirer

Prix de l’électricité en hausse : 15% en février, 10% en août et ça va empirer

Depuis le 1 aout dernier, les Français ont dû faire face à une hausse du prix réglementé de l’électricité. D’autres augmentations vont avoir lieu dans les années à venir.

Les Français mis a mal

En juillet dernier, une annonce fait part de la hausse du prix d’électricité d’une hauteur de 10% le 1er août. Or au début de l’année, le gouvernement avait affirmé que l’augmentation de février serait la seule de l’année 2023.  Cette annonce a donc surpris plus d’un. Une fois de plus, le gouvernement n’a pas su protéger les Français des hausses de prix. Une augmentation causer par la politique européenne en matière d’énergie et l’impact des crises sur cette politique.

Le marché de l’électricité a été mis à mal suite à la réforme du marché de l’électricité et le tarif réglementé. Vraisemblablement, ça a dépassé le cadre d’une concurrence libre. Malgré que le tarif réglementé du gaz ait été supprimé, celui de l’électricité est maintenu pour protéger les consommateurs. Toutefois,  Cependant, EDF et les entreprises locales de distribution peuvent proposer d’autres tarifs pour rivaliser avec les concurrents. Selon la Commission de régulation de l’énergie, la majorité des particuliers et des entreprises ont choisi le tarif réglementé.

Une hausse inattendue du prix de l’électricité

Depuis des années, le prix de l’électricité a toujours connu une hausse. Effectivement, il est vraiment difficile le maintien du tarif réglementé par le gouvernement français et d’autres gouvernements. En 2022, le tarif réglementé n’a connu qu’une hausse de 4 %. Cependant, en février 2023, une hausse plus importante de 15 % a été décidée.  Une réponse au risque de faillite des fournisseurs d’électricité. À cette époque, il y a eu le bouclier tarifaire, une aide de l’État pour les consommateurs afin qu’ils payent moins cher. Une aide qui a couté 24 milliards d’euros et pourrait coûter 17 milliards d’euros en 2023.

La Commission de régulation de l’énergie propose des augmentations de tarifs réglementés chaque semestre, basées sur les coûts d’approvisionnement. En juin 2023, elle a proposé une augmentation de 74,5 % du tarif réglementé TTC, mais cela était politiquement impossible, donc une augmentation de 15 % a été décidée. En août, une hausse de 10 % du prix de l’électricité a été mis en place même si le prix sur le marché a baissé.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Cumul emploi-retraite : comment concilier travail et pension suite à la dernière réforme

Cumul emploi-retraite : comment concilier travail et pension suite à la dernière réforme

Le champ magnétique du Soleil va s’inverser, cela va impacter de manière positive la Terre

Le champ magnétique du Soleil va s’inverser, cela va impacter de manière positive la Terre

Retraite : les âges de départ du Nouveau Front populaire et du RN concernant les carrières longues

Retraite : les âges de départ du Nouveau Front populaire et du RN concernant les carrières longues

Impôt sur le revenu 2024 : Voici la date du virement de la DGFiP

Impôt sur le revenu 2024 : Voici la date du virement de la DGFiP

La face cachée des tomates marocaines vendues en Europe : des conditions de travail difficiles

La face cachée des tomates marocaines vendues en Europe : des conditions de travail difficiles

700 000 retraités vont faire face à une augmentation de leur pension Agirc-Arrco, combien vous allez toucher en plus

700 000 retraités vont faire face à une augmentation de leur pension Agirc-Arrco, combien vous allez toucher en plus