Produits alimentaires : 60 Millions de consommateurs alerte sur la grande hausse des prix

Alors que tout le monde pensait qu’après la pandémie, on va pouvoir sortir la tête de l’eau, il n’en est rien. La guerre en Ukraine a complètement changé la donne.

Produits alimentaires  60 Millions de consommateurs alerte sur la grande hausse des prix
© Hewlett-Packard Company/REMY GABALDA/AFP
publicité

Depuis un certain temps, les prix des produits alimentaires connaissent une forte hausse. Une situation qui pousse 60 millions de consommateurs à lancer une alerte.

publicité

Une forte hausse fracassante sur les prix des produits alimentaires

Avec le conflit entre l’Ukraine et la Russie, la hausse des prix se fait ressentir de plus en plus. Carburant, denrées alimentaires… tout y passe sans exception. Malheureusement, cela va encore durer pour l’année.

Pour sa part, comme lors de la pandémie de Covid-19, 60 millions de consommateurs compte sur son Observatoire de l’Inflation pour peser dans la balance. En effet, le but des experts de l’organisme est de devenir : « Un outil de référence afin d’informer au mieux ». Sauf que, seulement un mois après l’invasion Russe, leurs pronostics sont déjà pessimistes. À la suite des enquêtes réalisées en supermarché, le verdict est sans appel.

publicité

Pour réaliser l’étude, 60 millions de consommateurs a sélectionné 31 denrées très prisées par les familles afin de préparer les plats des petits et des grands. En effet, l’institut NielsenIQ était chargé de sélectionner ses produits alimentaires. Dans le panier, on pouvait ainsi voir : des pâtes, boîte de thon, une bouteille d’huile d’olive, des biscuits aux chocolats pour le dessert… Il est à noter que ces derniers sont issus d’une marque très connue. Malheureusement, la facture explose et pulvérise les records. En seulement un an, le prix a augmenté de 2,44 %.

Des prix alertants

Cette hausse des prix des produits alimentaires est comme suit : «+11,4 % pour les pâtes +3,4 % pour les légumes secs, +2,6 % pour les huiles, +2,5 % pour le café ou + 2,4 % pour le riz ». Contrairement à ce que l’on pense, la guerre en Ukraine n’est pas la seule responsable de cette hausse des produits alimentaires. En effet, elle dure depuis au moins deux trimestres. Que s’est-il passé pour qu’on arrive à ce stade ?

publicité

De leur côté, les journalistes souhaitaient nous mettre en garde. Selon eux, les marques de distributeurs sont loin de ce que l’on croit réellement. En fait, contrairement à ce que l’on pense, on ne fait pas de bonnes affaires que ça en achetant leurs produits alimentaires. Si l’on ne parlait que des huiles végétales ou des cafés torréfiés. Sachez que si vous en avez besoin tous les matins, la boisson chaude : «va donc coûter de plus en plus cher, quel que soit son conditionnement, et les promotions vont se raréfier ».

publicité

Patrick LEROUX

Passionné depuis tout petit par l'écriture et la musique (même la plus obscure) et de nature très curieuse, je m'intéresse à tous les sujets ! J'aime également les nouvelles technologies et le développement web qui ont été une révélation pour moi il y a 15 ans déjà.