Quel régime alimentaire adopter pour mieux prendre soin de son intestin ?

régime alimentaire

L’intestin est un des principaux organes vitaux de l’organisme, il permet de garder l’équilibre nécessaire pour l’appareil digestif. En effet, ses grandes fonctions sont de supprimer les déchets, ainsi que de retenir l’eau et les vitamines indispensables au bon fonctionnement du corps humain. De ce fait, il est très important de bien en prendre soin. La question qui se pose est telle que : quel est le régime alimentaire idéal pour garder parfaitement la santé intestinale ?

D’ailleurs, un médecin ayant déjà traité plusieurs cas de maladies nommé Dr Bernard Jensen, a affirmé au cours de sa carrière professionnelle la réalité que, l’intestin joue un rôle très important au sein du corps humain. Il a en effet, soigné divers cas de maladies intestinales dans ses traitements.

De nos jours, ce sujet est apparemment considéré comme moins important, vu que la santé intestinale est de plus en plus négligée. Alors que cet appareil digestif nécessite plus de soins que l’on ne pense, les habitudes et le train de vie quotidiens apportent beaucoup de changements sur sa santé.

Dès lors, on vous présente ici les meilleures façons afin de prendre soin de son intestin, pour que le corps soit parfaitement en forme et d’éviter le plus que possible les maladies indésirables.

Apprendre à écouter son corps

Du point de vue de Norman Walker, le corps humain est considéré comme une maison où l’être humain réside. Il demeure comme un bâtiment où l’on bâtit notre propre famille. Un bâtiment, qui exige à la fois des entretiens et réparations spécifiques afin d’éviter que les toits ne laissent échapper de l’eau lors des pluies par exemple, d’assurer que les systèmes de canalisation fonctionnent parfaitement, que les insectes ne viennent déranger en pleine nuit ou que les mûrs de la maison soient abîmés.

Notre corps humain est de même, tout ce que l’on fait ou accomplit entraîne sans doute des conséquences soit bénéfiques soit maléfiques pour lui. C’est pour cette raison qu’il a besoin d’un minimum de soins et d’attentions. Pour le garder intact, il est essentiel de manger des aliments sains et de bonne qualité.

Enjeux d’une alimentation saine et équilibrée

Cette bonne alimentation permet ce que l’on appelle régénération cellulaire : renouveler efficacement les tissus de l’organisme. Elle participe de même à une meilleure détérioration des aliments qui n’ont pas été correctement digérés par les organes correspondants, avant de les éliminer. Si ce phénomène ne fonctionne pas exactement, cela provoque dans le corps une fermentation toxique nuisible à l’hygiène de l’homme.

A force que le corps humain ne soit libéré des selles et des déchets s’accumulant au niveau de la paroi intestinale, des risques évidents d’intoxication apparaissent. C’est pourquoi ces deux étapes de fonctionnement sont fondamentales : celle de la digestion et celle de l’épuration. Cette évidence est encore mal comprise par de nombreux patients, alors que cette saleté résidant au sein du côlon ou de l’intestin, sont à l’origine d’une terrible agonie.

Le colon : la fameuse corbeille humaine

Tous les microbes du corps humain pénètrent et s’accumulent dans le côlon. Par conséquent, il agit comme protecteur et surveillant de l’apparition des toxines. Il est bon de savoir distinguer les deux différentes catégories de bactéries. La première, regroupant les éboueuses, est dite  « saines » et les bactéries se nomment colibacilles. Les deuxième, qui provoque la dégradation de l’état sanitaire corporel, est appelée  « pathogène. »

Le mouvement des microbes dans le côlon

Généralement, quand on assure un milieu favorable, propre et hygiénique, les colibacilles dominent les pathogènes, conduisant ainsi au bon fonctionnement du système. Les déchets et résidus sont éliminés correctement. Mais des fois, l’expulsion de ces excès de déchets ne se déroulent pas correctement, d’où la provocation d’un accroissement de la dégradation au niveau du côlon. Du coup, les bactéries pathogènes vont se multiplier et cela induit en des symptômes de toxicité comme les troubles digestifs (transit anormal et ballonnements.)

En conséquence, ces résidus doivent être exclus le plus vite possible. D’où le rôle initial du côlon, avec son système d’élimination efficace et robuste. Et avec une rapide intervention de sa part, le métabolisme pourrait reprendre son étal normal.

Le régime idéal pour la préservation de la sante intestinale ?

Pour tout désir de santé du corps humain, y compris celle de l’intestin, la meilleure solution est de suivre un régime alimentaire sain et équilibré à l’instar des repas consommés de façon régulières et très calmement. Manger lentement, bien mâcher les aliments est essentiel si l’on souhaite avoir une meilleure santé de la paroi intestinale. En effet, bien mastiquer permet de produire en quantité la salive, ce qui excite l’activité de l’EGF ou Epidermal Growth Factor, responsable de régénération cellulaire au niveau de la muqueuse intestinale.

Aussi d’une importance capitale, le fait de ne pas sous-estimer les différentes allergies du corps comme leur réaction au lactose par exemple, avant de procéder au régime. De nos jours on peut constater un pourcentage mondial de 30% d’intolérance au lactose, alors que cet effet produit des problèmes digestifs.

D’autre part, les problèmes émotionnels comme le stress, le chagrin ou la fatigue exagérée peuvent aussi être à l’origine de ces troubles digestifs. On peut ainsi conclure que les sentiments influencent aussi l’hygiène intestinale. Pour y remédier, il est conseillé de faire les diverses séances de relaxation ou de yoga pour libérer les ondes négatives. Pour des cas plus graves, passer à une psychothérapie.

Quelques conseils efficaces

Avant tout, la base vient toujours et surtout de ce qu’on mange. Toutefois un changement dans le mode de vie alimentaire est important. Pour ce faire voici quelques conseils :

    • vérifier régulièrement la capacité des dents à bien mâcher les aliments
    • manger trois fois par jour ou un goûter l’après-midi le cas échéant
    • bien équilibrer les repas (contenance en protides, glucides, lipides) et les alterner aussi souvent
    • éviter de faire d’autres activités au repas : regarder la télévision, jouer au téléphone
    • boire suffisamment d’eau, non pas de boissons gazeuses, trop glacées ou alcoolisées
    • ne pas fumer, surtout à jeun et attendre la fin du repas si extrême besoin

Désormais, vous avez donc toutes les clés en main pour une alimentation adaptée à votre système digestif et plus précisément à vos intestins. De quoi vous faciliter son entretien sur le long terme.