Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Qui profitera de la prime mensuelle de 188 euros prévue pour les petits salaires en 2023 ?

Qui profitera de la prime mensuelle de 188 euros prévue pour les petits salaires en 2023 ?

L’État alloue plusieurs aides via la CAF afin de maintenir le pouvoir d’achat des Français. Parmi eux, il y a cette prime mensuelle de 188 euros.

La prime mensuelle de 188 euros est une aide dont la CAF détient la responsabilité. Cette allocation est capable de changer la vie de plusieurs salariés avec une petite rémunération.

Un taux de non recours très élevé

Ces dernières années, il existe plusieurs foyers qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Ainsi, pour rehausser leur pouvoir d’achat, l’État décide de mettre en place plusieurs allocations. Elles sont destinées aux foyers les plus modestes. Parmi eux, il y a cette prime mensuelle de 188 euros de la CAF. Il s’agit notamment de la prime d’activité qui va combler les ressources des ménages modestes. Malheureusement, elle fait partie des aides qui détient un taux élevé en non-recours.

Actuellement, 30 % des aides de la CAF souffrent de non-recours suite à un manque d’information. Pour faire face à cette situation, il suffit de se tourner vers un simulateur. De cette manière, vous saurez à quelle aide vous aviez droit. Pour ce faire, il faut se rendre sur le site internet de la CAF et créer un compte si vous n’êtes pas d’ores et déjà allocataire. Puis, vous devriez aller dans votre espace personnel et compléter l’ensemble des informations demandées. Il ne faut en aucun cas en oublier pour plus de véracité. Le simulateur va donner une estimation des allocations ou primes auxquelles vous pouvez prétendre. Cependant, pour prétendre à ces fameuses aides, il faut fournir certains dossiers comme :

  • Une pièce d’identité en cours de validité ;
  • Une copie de votre dernier avis d’imposition ;
  • Un relevé d’identité bancaire (RIB) au nom du demandeur ;
  • Une copie de votre bail dans le cadre des aides au logement
  • Un acte de naissance de votre enfant dans le cadre de la prime de naissance, etc.

CAF : le montant de la prime mensuelle de 188 euros en baisse en 2024 ?

Pour bénéficier de cette prime mensuelle de 188 euros de la CAF, il est nécessaire de suivre plusieurs conditions. Effectivement, concernant son montant, la prime d’activité n’a pas droit à une hausse suivant l’inflation comme le RSA. Il a tout de même passé de 172 € début 2022 à 188 € en juin 2023. De plus, avec quelques changements, ce n’est plus la CAF qui sera en charge du calcul de cette aide. À partir de 2024, le montant net social va faire son apparition sur les fiches de paies des Français. Cette nouvelle ligne concerne les revenus soumis à l’impôt sur le revenu ou les aides personnelles au logement (APL). Dans ces fiches de paies, il y aura notamment :

  • La part salariale du financement des titres-restaurants,
  • Les cotisations à la prévoyance
  • La participation des employeurs aux chèques vacances ou aux chèques emploi service universel (Cesu) attribués aux salariés.

Ainsi, ces mentions vont accroitre les montants déclarés et le montant de la prime d’activité va baisser en 2024. Une très mauvaise nouvelle pour les bénéficiaires de cette aide tant attendu par les salariés.

Un nombre de bénéficiaires bien bas

La prime mensuelle de 188 euros de la CAF fait partie des aides victimes de non-recours. Cela impacte le nombre des bénéficiaires de cette aide. Ils connaissent une diminution depuis la fin 2022. Une situation due à l’élargissement de la prime afin de faire face à la crise des Gilets jaunes en 2019. Le nombre des bénéficiaires de cette aide reste très complexe. Outre le non-recours, il y a aussi le montant net social qui va aussi impacter le nombre des bénéficiaires.

En plus, le budget alloué à la prime d’activité en 2024 est à hauteur de 10,46 milliards d’euros. Une somme qui sera partagée avec 4,57 millions de foyers bénéficiaires. En 2013, ce chiffre était de 10,9 milliards pour 4,54 millions de foyers. Cette diminution du budget qui est due, elle aussi, à l’apparition du “montant net social”. Ce dernier augmente les revenus des allocataires et réduis leur prime.

Une baisse du montant de la prime d’activité

Depuis le mois de juillet de cette année, une nouvelle ligne, intitulé Montant net social, apparait sur les bulletins de paie. Vraisemblablement, elle avait été mise en place par la CAF et correspond au montant des salaires à déclarer. Il va aider à bénéficier du RSA et à la prime d’activité, c’est-à-dire dans leur calcul. Le montant net social est donc le montant du salaire ou du revenu de remplacement à déclarer à la CAF. Désormais, les allocataires n’ont plus à calculer cette somme, mais il leur suffit de copier cette ligne. Avec le montant net social, il est facile de faire la demande d’aides de la CAF. Il en sera de même pour la déclaration d’impôts. Toutefois, grâce au montant net social, le montant de la prime d’activité de bon nombre d’allocataires vont baisser en 2024.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Calcul de la pension de retraite : les primes perçues par les salariés qui sont prises en compte

Calcul de la pension de retraite : les primes perçues par les salariés qui sont prises en compte

Test de QI : Voici comment trouver la tête du panda en moins de 10 secondes

Test de QI : Voici comment trouver la tête du panda en moins de 10 secondes

Agirc-Arrco : découvrez ce nouveau service gratuit offert par votre retraite complémentaire

Agirc-Arrco : découvrez ce nouveau service gratuit offert par votre retraite complémentaire

Taux du LEP : une mauvaise nouvelle pour les détenteurs de ce placement au 1er août 2024

Taux du LEP : une mauvaise nouvelle pour les détenteurs de ce placement au 1er août 2024

Accessoires connectés, services 24/24 : pour des seniors en sécurité à domicile

Accessoires connectés, services 24/24 : pour des seniors en sécurité à domicile

Retraite : le remariage met-il à mal le droit à la pension de réversion ?

Retraite : le remariage met-il à mal le droit à la pension de réversion ?