Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Rappel produit : à 7 jours de Pâques, des chocolats sont victimes d’une erreur d’étiquetage

Rappel produit : à 7 jours de Pâques, des chocolats sont victimes d’une erreur d’étiquetage

Un rappel produit sur des chocolats vient de faire leur apparition à une semaine des fêtes de paques. Pour cette année, il va falloir faire attention pour que la chasse aux œufs en famille dans le jardin ne tourne pas au vinaigre. Il est donc interdit de consommer ces chocolats d’après le site officiel du gouvernement, Rappel Conso.

Rappel produit : des chocolats pointés du doigt

Ce rappel de produit sur des chocolats est dû à la présence de « substances allergisantes non déclarées », et non pas les salmonelloses. En effet, il y a donc eu un problème d’étiquetage. Vraisemblablement, après les queues de crevettes surgelées, les crêpes, les œufs et les baguettes, c’est le tour des chocolats d’être pointé du doigt.

Ainsi, cette procédure touche les Perles de chocolat Arvid, de la marque Pralibel. Elles ont été mis en vente chez BOLDIS E.LECLERC BOLLENE. Cependant pour connaitre ces chocolats victimes de rappel produits, il faut vérifier quelques informations. Ces produits ont le GTIN (identifiant du produit) 02045660, le lot est le 2022379477, et enfin la date de péremption, le 30/09/2023.

Des produits qui sont impropres à la consommation

Rappel Conso affirme que ce rappel produit sur des chocolats a été causé par « substances allergènes non déclarées ». Effectivement, ces allergènes n’ont pas été mentionné sur l’étiquette des produits.  Toutefois en consommant ces produits, certains consommateurs peuvent présenter de graves complications.

Ainsi, RappelConso conseille de ne pas consommer ces chocolats et de les retourner au point de vente pour un remboursement. La date limite pour cette démarche est fixée au samedi 27 mai 2023. Pour en savoir davantage sur prenez contact avec le 04 90 51 36 00. Cependant, si vous avez des démangeaisons, un gonflement, des nausées ou des yeux rouges, le mieux serait d’user d’un auto-injecteur d’adrénaline. Notant qu’il est nécessaire de renouveler l’administration si les symptômes ne disparaissent pas après 15 minutes.  Si vous n’avez pas d’auto-injecteur, contactez immédiatement les services d’urgence. Pour cela, appelez le 15, le 18 ou le 112 pour demander une ambulance.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Aide pour l'achat d'un vélo électrique : conditions, démarches et montant en 2024

Aide pour l’achat d’un vélo électrique : conditions, démarches et montant en 2024

Crédit immobilier : les régions où les banques réclament les plus gros apports

Crédit immobilier : les régions où les banques réclament les plus gros apports

La CAF la soupçonne de fraude et veut un remboursement de 22 500 € à une maman de sept enfants : "Je n'ai plus rien"

La CAF la soupçonne de fraude et veut un remboursement de 22 500 € à une maman de sept enfants : « Je n’ai plus rien »

Mauvaise surprise pour votre Livret A, les SCPI en alerte... Découvrez les 3 infos argent du jour

Mauvaise surprise pour votre Livret A, les SCPI en alerte… Découvrez les 3 infos argent du jour

Pension de réversion : les couples mariés sanctionnés par cette réforme en vue ?

Pension de réversion : les couples mariés sanctionnés par cette réforme en vue ?

Héritage : « Si je renonce à la succession, je paie quand même des impôts ? »

Héritage : « Si je renonce à la succession, je paie quand même des impôts ? »