Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Réforme de l’allocation chômage : le temps qu’il faut travailler pour pouvoir en bénéficier

Réforme de l’allocation chômage : le temps qu’il faut travailler pour pouvoir en bénéficier

En 2024, une réforme sur l’allocation chômage est à prévoir. Le changement va affecter les droits et les possibilités d’en bénéficier.

La réforme sur l’allocation chômage a été finalisée en novembre 2023 par les partenaires sociaux. De nouvelles règles en sont ainsi écoulées. Selon les précisions des médias, certaines ont commencé à s’appliquer en janvier 2024. Tandis que d’autres vont se mettre en place dans quelques mois. Attention, les demandeurs d’emploi doivent rester attentifs pour connaître les nouvelles conditions pour bénéficier de l’assurance chômage. Voyez si vous faites partie de ces Français affectés par la hausse des conditions d’affiliation à l’assurance chômage.

La réforme de l’allocation chômage exige une plus longue durée de travail

Rappelons-le, l’allocation chômage est versée aux personnes ayant involontairement perdu son emploi ou dont le contrat a pris fin. Bientôt, le gouvernement va lever le voile sur les contours définitifs de sa réforme. Cependant, les partenaires sociaux ont déjà précisé qu’un changement prendrait place dès le 1er juillet. Cela concerne les conditions pour pouvoir prétendre à cette assurance chômage. 

À compter de cette date, tous les demandeurs d’emploi devront enregistrer une plus longue durée de travail pour en bénéficier. En effet, selon l’ancienne règle, il fallait travailler au moins 6 mois dans les 2 dernières années. Désormais, il faut compter au moins 8 mois en moins de 20 mois pour pouvoir prétendre à l’allocation chômage

Ce qui signifie que le nombre de bénéficiaires va à nouveau diminuer. La réforme de l’assurance chômage va faire de nombreuses victimes.

Les femmes : doublement peinées par les changements 

D’après les syndicats, cette hausse des conditions d’affiliation à l’allocation chômage va permettre de faire 3,6 milliards d’euros d’économies. Effectivement, près de 90 % des contrats signés en France sont des contrats qui durent moins de trois mois. Et il s’avère que les 10,6 % des contrats à durée déterminée sont signés par des femmes, contre 6,5 % chez les hommes. 

Hélas, les femmes s’avèrent doublement peinées par cette réforme étant donné que certaines doivent prendre des congés de maternité ou parental. Ce qui risque d’ajouter plus de difficultés à l’accumulation des huit mois requis pour l’assurance chômage. Il faut en plus ajouter le fait que les demandeuses d’emploi sont considérées seniors dès leurs 45 ans de service. De quoi augmenter leur peine à obtenir un contrat pour compléter la cotisation. Et elles ne s’avèrent pas les seules !

Les Français moins de 25 ans : les plus susceptibles d’être affectés par la nouvelle règle

Malheureusement, les jeunes de moins de 25 ans sont les premières victimes de cette réforme. C’est en effet dans cette tranche d’âge qu’ils entrent sur le marché du travail. Hélas, dans leur début, ils n’ont encore droit qu’aux contrats courts et aux stages. Et ces derniers n’entrent pas dans le calcul des droits à l’allocation chômage. 

Comme eux, les salariés à carrière fragmentée peuvent perdre leurs droits à l’assurance chômage. Ces travailleurs en CDD auront aussi beaucoup de mal à cumuler les 8 mois requis sur 20 mois. 

Il faut aussi rappeler que seul les personnes qui cherchent activement un emploi ou qui suivent une formation peuvent y prétendre.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Retraite : les âges de départ du Nouveau Front populaire et du RN concernant les carrières longues

Retraite : les âges de départ du Nouveau Front populaire et du RN concernant les carrières longues

Impôt sur le revenu 2024 : Voici la date du virement de la DGFiP

Impôt sur le revenu 2024 : Voici la date du virement de la DGFiP

La face cachée des tomates marocaines vendues en Europe : des conditions de travail difficiles

La face cachée des tomates marocaines vendues en Europe : des conditions de travail difficiles

700 000 retraités vont faire face à une augmentation de leur pension Agirc-Arrco, combien vous allez toucher en plus

700 000 retraités vont faire face à une augmentation de leur pension Agirc-Arrco, combien vous allez toucher en plus

Arnaque : deux femmes pendant treize ans, elles ont réussi à soutirer 700 000 euros à volleyeur professionnel

Arnaque : deux femmes pendant treize ans, elles ont réussi à soutirer 700 000 euros à volleyeur professionnel

Qu’est-ce que le Plan d’épargne avenir climat qui sera accessible à partie du début juillet

Qu’est-ce que le Plan d’épargne avenir climat qui sera accessible à partie du début juillet