Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Réforme de l’assurance chômage : cette nouvelle technique du gouvernement pour durcir les règles d’indemnisation

Réforme de l’assurance chômage : cette nouvelle technique du gouvernement pour durcir les règles d’indemnisation

Dans le cadre de la nouvelle réforme de l’assurance chômage, un texte présenté ce vendredi prévoit une réduction de la durée d’indemnisation de 40% si le taux de chômage descend à 6%.

La réforme de l’assurance chômage

Le 1er février prochain, la nouvelle réforme de l’assurance chômage entrera en vigueur avec de nouvelles règles. Cela concerne la durée d’indemnisation des personnes sans emploi. Comme le rapporte nos confrères, le projet de texte de la réforme a été transmis aux partenaires sociaux ce vendredi 23 décembre. Cela concerne plusieurs scénarios: la durée d’indemnisation. Le projet de texte confirme que la durée d’indemnisation baissera de 25% pour les demandeurs d’emploi. Ils ouvriront des droits à l’assurance chômage à partir du 1er février. Les règles actuelles seraient restaurées si le taux de chômage remontait à 9%. Mais une nouvelle piste est proposée et serait mise en œuvre si la conjecture venait à s’améliorer. Si le taux de chômage descendait à 6% (contre 7,3% aujourd’hui), la durée d’indemnisation baisserait alors de 40%.

En novembre, le ministre du Travail Olivier Dussopt avait déjà annoncé un possible durcissement de la durée d’indemnisation. En plus le taux de chômage doit être inférieur à « 5%« . Le texte transmis aujourd’hui aux partenaires sociaux précise concernant cette réforme de l’assurance chômage. Cette dernière devra faire l’objet d’un nouveau décret en Conseil d’État pour entrer en vigueur.

Le calendrier

En effet, le texte envoyé ce vendredi aux partenaires sociaux apporte des précisions sur le calendrier de la réforme de l’assurance chômage. Les nouvelles règles s’appliqueront ainsi pour tous les salariés. Ils s’inscriront à Pôle emploi à partir du 1er février prochain. Avec une seule exception pour les personnes remerciées par leur employeur à partir du 1er février. Mais la procédure de licenciement a débuté auparavant.

Outre ces précisions de calendrier, le texte rappelle les marins-pêcheurs, les dockers, les intermittents du spectacle et les salariés. Les DOM-TOM ne seront pas concernés par les nouvelles mesures.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Cumuler RSA et emploi : ces départements où ce dispositif est possible et comment en bénéficier

Cumuler RSA et emploi : ces départements où ce dispositif est possible et comment en bénéficier

Retraite : une surcote de 10 % si vous envoyez ces documents dès maintenant

Retraite : une surcote de 10 % si vous envoyez ces documents dès maintenant

Eau du robinet polluée : cette ville française reste la plus contaminée

Eau du robinet polluée : cette ville française reste la plus contaminée

La fin du mois de juillet 2024 sera difficile pour ces deux signes astro

La fin du mois de juillet 2024 sera difficile pour ces deux signes astro

PEL : des changements pour le taux immobilier du plan épargne logement

PEL : des changements pour le taux immobilier du plan épargne logement

Inflation : ils ne paient que 16 euros leurs courses au supermarché au lieu de 1300 euros

Inflation : ils ne paient que 16 euros leurs courses au supermarché au lieu de 1300 euros