Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Réforme des retraites : Élisabeth Borne dévoile les principales mesures du gouvernement

Réforme des retraites : Élisabeth Borne dévoile les principales mesures du gouvernement

La première ministre dévoile les premières mesures de la réforme des retraites. Espérons que les retraités vont être rassurés par ces nouveaux dispositifs. 

Réforme des retraites : Les premières mesures pour le régime général

Le gouvernement va mettre en place les premières mesures de la réforme des retraites. Elisabeth Borne l’a annoncé lors d’une conférence de presse le 10 janvier dernier. A partir de 2023, l’âge de départ à la retraite sera de 64 ans. Pour ce faire, à compter du 1er septembre 2023, l’âge légal va être relevé d’un trimestre chaque année pour atteindre 64 ans en 2030. Ensuite, pour pouvoir bénéficier de la retraite à taux plein, il faut cotiser 43 ans dès 2027. Ainsi, l’âge de la retraite à taux plein (sans décote) reste fixé à 67 ans. Pour bien organiser tout cela, les entreprises auront une contribution à faire. Bien évidemment, pour compenser cela, il y aura une baisse de cotisation au régime des accidents. En 2030, ceux qui ont commencé à travailler avant 16 ans pourront continuer à partir à la retraite à 58 ans.

Les départs anticipés sont bien sûr possibles pour les personnes invalides ou en incapacité. C’est de même pour ceux qui sont en situation de handicap. En effet, le compte professionnel de prévention (C2P) va être renforcé. De plus, chaque entreprise devra avoir des séniors en tant que salariés. Enfin, le montant de la pension minimale aura une hausse de 100 euros en septembre 2023

Quid de la fonction publique et des régimes spéciaux ? 

Les premières mesures de la réforme des retraites s’appliquent aussi dans la fonction publique et dans les régimes spéciaux. D’abord, le report de l’âge légal s’applique aussi. Ensuite, le mode de calcul des pensions des fonctionnaires reste inchangé. Et les départs anticipés sont toujours valables. Et en cas de changement de carrière, les droits acquis en pénibilité ne bougent pas. Pour aider les agents de la fonction publique, une retraite progressive est mise en place. Et ceux qui le souhaitent pourront travailler après 67 ans et jusqu’à 70 ans. L’usure professionnelle aura un fond spécifique. Enfin, le Gouvernement prévoit la fermeture progressive des régimes spéciaux de retraite (RATP, régime des électriciens et gaziers, Banque de France…) pour les nouveaux embauchés à partir de septembre 2023. Pour les salariés actuels soumis aux régimes spéciaux, un calendrier de cotisation sera négocié. 

 

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Mauvaise surprise pour votre retraite, compte bancaire transféré... Voici les 3 infos argent du jour

Mauvaise surprise pour votre retraite, compte bancaire transféré… Voici les 3 infos argent du jour

piece-de-2-euros

Cette pièce de 2 euros vaut 15.000 euros, c’est la pièce qu’il ne faut pas perdre !

CAF une aide de 598

CAF : une aide de 598 euros versés le 30 mars 2023, voici les Français concernés

Agirc-Arrco : bonne nouvelle pour les retraités, ce service va aider plus d’un

Agirc-Arrco : bonne nouvelle pour les retraités, ce service va aider plus d’un

Retraite : Une bonne nouvelle qui arrive à point pour les 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco

Retraite : Une bonne nouvelle qui arrive à point pour les 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco

Retraite : Cette aide de 1012 € auxquels la plupart des retraités va toucher en 2024

Retraite : Cette aide de 1012 € auxquels la plupart des retraités va toucher en 2024