« Regardez, Léa elle a changé de prénom » : Eric Zemmour pris à partie Léa Salamé en direct pour justifier l’une de ses mesures phares !

Léa Salamé a été prise à partie par Eric Zemmour en plein direct des ondes de « France Inter » concernant son choix de changer son prénom de naissance.

« Regardez, Léa elle a changé de prénom »  Léa Salamé prise à partie en direct par Eric Zemmour pour justifier l’une de ses mesures phares !
© Christophe ARCHAMBAULT / AFP - BestImage

De passage sur les ondes de « France Inter », Eric Zemmour a prise en exemple Léa Salamé concernant le changement de son prénom de naissance.

«Les dures lois de l’assimilation»

Jeudi 16 décembre 2021, Eric Zemmour était de passage sur le plateau de France Inter. L’occasion pour le candidat à la présidentielle à évoquer une des mesures clés de son programme. Celui d’obliger de donner des prénoms français aux enfants.

Lors de cette interview, le journaliste Nicolas Demorant a rappelé à son convive : «Les musulmans de France ne pourront pas appeler leurs enfants comme ils l’entendent ». À première vue, cette atteinte à la liberté des Français ne gêne pas Eric Zemmour. Au contraire, il n’a même pas hésité à prendre une tierce personne à partie pour justifier son fameux programme et sa volonté de mettre en place « les dures lois de l’assimilation ».

Eric Zemmour se justifie en prenant en exemple Léa Salamé

Pour ce faire, Eric Zemmour a pris à partie Léa Salamé. Le polémiste a ainsi lancé en plein direct : «Demandez à Léa ce qu’elle en pense. Elle-même, quand elle est arrivée à Paris, elle s’appelait Hala. Et elle a changé de prénom. Elle a bien fait, car ça a favorisé son assimilation et son acceptation ». En effet, il fait référence au prénom arabe de la journaliste.

Pour justifier ses opinions, Eric Zemmour ne s’arrête pas là avec les personnalités. Il a également cité le maire de Paris. Il a conclu : «Anne Hidalgo s’appelait Anna Maria. Et c’est très bien, c’est tout ce que je veux. Ça s’est fait comme ça pendant des décennies. Tous les Italiens, les Espagnols l’ont fait. C’est ça la France». Pour le moment, ni Léa Salamé ni Anne Hidalgo n’a pas encore réagi à cete sortie d’Eric Zemmour. Rappelons que ce n’est pas la première fois que ce dernier fait polémique avec ses propos.

Annabelle Martella

Discipline et dynamise sont ces mots d’ordre et elle veille et ne pas y déroger dans tous ces articles publiés. Son ambition dans son métier semble lui prédire un avenir radieux et elle compte s’investir quotidiennement pour y parvenir.