Renaud : ce terrible secret de famille qui a bouleversé sa vie

Le chanteur Renaud a été bouleversé à vie par un secret de famille, dans sa jeunesse.

Renaud  ce terrible secret de famille qui a bouleversé sa vie
© BestImages
publicité

Alors que Renaud vient de fêter ses 70 ans, le chanteur a révélé un terrible secret de famille qui a marqué son adolescence dans son ouvrage Comme un enfant perdu. On vous dit tout.

publicité

Renaud, un secret de famille qui chamboule sa vie

Ce n’est plus un secret pour personne. Renaud a mené un combat acharné contre les addictions et les drames pendant de nombreuses années. Alors qu’il vient de célébrer ses 70 ans, on va s’intéresser à cette affaire de famille qui a marqué au fer rouge le chanteur. Un terrible secret de famille que Renaud a dévoilé dans son autobiographie Comme un enfant perdu. «J’ai vécu dans une famille heureuse dont j’ai longtemps ignoré les secrets», avait confié l’artiste.

En effet, à l’âge de 12 ans, Renaud apprend un secret de famille qui va bouleverser à jamais sa vie. Son frère Thierry lui annonce que sa grande sœur n’était pas la fille de sa mère. Cela dit, elle est sa demi-sœur. Si cette révélation ne change rien à l’amour qu’il porte pour Christine, Renaud a décidé de rechercher la vérité sur l’histoire.

publicité

La deuxième famille de son père

Ainsi, il découvre que son paternel a été une première fois marié, dans les années 1930. «Il avait alors à peine plus de vingt ans et cette femme répondait au joli nom de Renée Vincent», explique l’interprète de Mistral. Mais au fil de sa recherche, Renaud découvre les circonstances de la mort de la femme. Vraisemblablement, elle est décédée tragiquement dans sa maison de Falaise en Normandie lors d’un bombardement au lendemain du Débarquement.

publicité

De ce fait, il ne pouvait pas rencontrer la première femme de son père. Cependant, il trouva sa sœur, Christine. Bien décidé à en savoir un peu plus sur ce secret de famille, Renaud se met à retrouver les traces de cette famille. Pour ce faire, il prend ainsi la décision de se rendre sur leur sépulture. Là, il fait une autre grande découverte. «C’est ainsi que j’apprends la brève existence d’une autre sœur, Catherine, cadette de Christine, emportée par une maladie infantile le 10 février 1939» déclare-t-il.

publicité

Annabelle Martella

Discipline et dynamise sont ces mots d’ordre et elle veille et ne pas y déroger dans tous ces articles publiés. Son ambition dans son métier semble lui prédire un avenir radieux et elle compte s’investir quotidiennement pour y parvenir.