Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Rentrée : une 8ème vague de Covid-19 « quasi certaine » attendue, selon les experts

Rentrée : une 8ème vague de Covid-19 « quasi certaine » attendue, selon les experts

Le COVID contamine de plus en plus de personnes depuis la fin du mois de juin 2022. Les spécialistes prévoient que d’ici à la rentrée scolaire, les choses risquent de s’aggraver et la 8ème vague de la Covid-19 pointe le bout de son nez. Interrogé à ce sujet, Denis Malvy, spécialiste des maladies infectieuses, a apporté des réponses claires. Ainsi que Brigitte Autran, professeur d’immunologie, qui en a fait autant.

La 8ème vague de Covid-19

Selon les dires de l’expert Denis Malvy, la France semble encore « très très loin de la fin de l’épidémie ». En effet, la 8ème vague du Covid-19 se montrera à l’automne, et elle pourrait se révéler bien plus dévastatrice encore. Il faut espérer que d’ici là, les chercheurs aient à leur disposition des vaccins plus pertinents.

Denis Malvy invite alors la population à reprendre les gestes barrières pour tenter de freiner la transmission. Les réflexes à avoir restent les mêmes qu’avant. Porter un masque dans les lieux fermés et non ventilés, et éviter tout contact avec les personnes malades ou symptomatiques. Selon l’infectiologue, les vacances d’été risquent de se révéler particulièrement compliquées en vue de cette résurgence de l’épidémie.

La rentrée sera accompagnée par le Covid

«L’épidémie n’est pas derrière nous ». D’après ses dires, « le scénario le plus probable est celui d’une 8ème vague de Covid-19 à la rentrée. Sera-t-il dû à un nouveau variant ou au retour du froid ? Nous ne sommes pas devins, mais il est quasi certain qu’il y aura une vague à l’automne ». Cette fameuse huitième vague constituerait donc un prolongement de la septième. Et ce, en raison de nouvelles variantes qui risquent fort de la porter jusqu’aux fêtes de fin d’année. Au retour du froid, également, qui incite les gens à rester à l’intérieur, ce qui favorise également la contagion. Mais aussi à un faible taux de vaccination (79,6%) qui semble constituer le cheval de bataille de Brigitte Autran et de son équipe de chercheurs.

Alors, comme la 8ème vague semble prévue pour la rentrée 2022, le ministère a introduit un nouveau cadre de protocole sanitaire COVID. Ce protocole comporte trois niveaux de mesures, chacun d’entre eux pouvant s’appliquer en fonction du contexte. Le niveau 1 se déclenche si la situation ne présente pas de caractère critique. Il se traduit par un rappel des mesures barrières et la limitation des grands rassemblements. Le niveau 2 équivaut à une vigilance accrue. Son activation s’accompagne d’un renfort des gestes barrières. Les modalités pratiques de l’EP vont également se trouver modifiées. Le niveau 3 se déclenche si la situation devient très défavorable. Les mesures de restriction se verront renforcées, et une doctrine d’accueil se mettra en place dans les lycées.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER

Plan d’épargne retraite : même retraité, voici jusqu’à quel âge vous pouvez souscrire un PER

Retraite Agirc-Arrco: cette somme conséquente que vous allez toucher en plus cette année

Retraite Agirc-Arrco: cette somme conséquente que vous allez toucher en plus cette année

Ces ventilateurs multiplie le risque de cancer, des experts lancent l’alerte

Ces ventilateurs multiplie le risque de cancer, des experts lancent l’alerte

Impôts 2024 : découvrez les 3 dates clés importants du mois de juillet pour éviter les mauvaises surprises à la rentrée

Impôts 2024 : découvrez les 3 dates clés importants du mois de juillet pour éviter les mauvaises surprises à la rentrée

Livret A : son taux de 3% va connaitre une baisse, voici pourquoi

Livret A : son taux de 3% va connaitre une baisse, voici pourquoi

60 Millions de consommateurs pointe du doigt cette marque de riz

60 Millions de consommateurs pointe du doigt cette marque de riz