Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Retraite Agirc-Arrco : Mauvaise nouvelle pour certains retraités, le malus n’est pas supprimé pour tout le monde !

Retraite Agirc-Arrco : Mauvaise nouvelle pour certains retraités, le malus n’est pas supprimé pour tout le monde !

Mauvaise nouvelle pour certains retraités, le malus n’est pas supprimé pour tout le monde

La fin du malus sur la retraite complémentaire a été annoncée récemment. Toutefois, ce changement ne concerne pas tout le monde.

Revalorisation de la retraite complémentaire : à combien votre pension va augmenter ?

Pendant plusieurs jours, les partenaires sociaux se sont réunis dans le but de définir les règles de l’Agirc-Arrco jusqu’en 2026. Plusieurs sujets ont été évoqués durant leurs négociations, à commencer par la revalorisation des retraites complémentaires.

En effet, pour le plus grand bonheur des retraités, les retraites complémentaires vont augmenter de 4,9% par rapport à l’inflation. Toutefois, il est tout de même important de savoir que ce taux peut chuter au fil des années. En effet, les retraités toucheront des hausses qui se limitent à 0,4% en dessous du niveau d’inflation entre 2024 et 2026.

De même, il faut aussi garder en tête que le conseil d’administration a le pouvoir de réévaluer les pensions au niveau de l’inflation. Ce qui va donner plus de flexibilité à ce processus. Par ailleurs, d’autres sujets ont aussi été évoqués durant ces négociations, y compris l’avenir du bonus/malus.

Est-ce la fin du malus sur la retraite complémentaire ?

Durant ces négociations entre les syndicats et le patronat, la question du malus a aussi été évoquée. Les partenaires sociaux ont donc décidé d’un accord commun qu’il y aura une suppression du malus dès le 1er décembre 2023. Mais attention, cette suppression ne concerne qu’une partie des retraités pour le moment.

En effet, seuls les nouveaux retraités ne bénéficient plus du malus. En ce qui concerne les retraités actuels qui continuent de subir ce malus, ce changement ne sera appliqué que dans quelques mois pour eux. Plus concrètement, la fin du malus pour les personnes déjà en retraite est prévue pour le mois d’avril 2024. De ce fait, ils devront donc encore patienter un peu avant que le malus ne disparaisse.

Le malus : que s’agit-il vraiment ?

Pour rappel, le système du bonus/malus a été mis en place en janvier 2019 pour les retraites complémentaires. Le malus, qu’on appelle également « le coefficient de solidarité » avait comme but d’inciter les salariés à continuer de travailler. Autrement dit, il visait à encourager les retraités à prolonger leur activité d’un an au-delà de l’âge où il devait partir à la retraite, à taux plein.

Le malus réduisait de 10% la retraite complémentaire des retraités, pour une durée de trois ans. Cette décote prend fin automatiquement dès que l’individu a 67 ans.

Mais seulement voilà, après l’ANI pour la période 2023-2026, les nouveaux retraités ne bénéficieront plus de cette réduction de 10% de leur pension dès le 1er décembre prochain. Ceux qui sont partis à la retraite bien avant, en revanche, doivent attendre jusqu’au 1er avril 2024.

Il y aura-t-il aussi une suppression du bonus ?

Cette suppression du malus dès ce mois de décembre pourrait certainement pousser à demander si le bonus va, lui aussi, disparaître. La réponse est oui et non.

Le bonus sera toujours appliqué pour les travailleurs qui continuent de travailler même deux ou quatre ans après l’âge officiel de départ à la retraite. Cet avantage va toujours profiter à toutes les personnes nées avant le 1er septembre 1961 qui ont déjà liquidé leurs retraites et qui remplissent toutes les conditions pour le taux plein.

À noter que cette bonification est de 10% pour deux années de travail supplémentaires. Si la personne décide de continuer l’activité pendant une durée de trois ans, elle bénéficiera d’un bonus de 20%. Enfin, pour quatre années de plus, la bonification est de 30%.

La fin du bonus pour certaines personnes

Même si le bonus reste en place, cela ne concerne qu’une partie des retraités. En effet, certaines personnes ne pourront plus profiter de cette bonification. Et cela s’explique par l’échec des enjeux.

Comme vous le savez, le système bonus/malus avait l’objectif de pousser les travailleurs à continuer l’activité même après l’âge où ils doivent officiellement partir de l’univers du travail. Mais quatre ans après la mise en place de ce dispositif, les chiffres de la DREES avance que la moitié des nouveaux retraités ont décidé de quitter le monde du travail, même avec des pensions très faibles.

Ainsi, il est inutile de toujours appliquer le système du bonus/malus, alors que cela intéressait peu de gens. Surtout après la mise en place de la réforme des retraites. 

En résumé, le malus va disparaître d’ici peu pour les nouveaux retraités. Et en 2024 pour ceux qui sont déjà à la retraite. Quant au bonus, il continuera d’être appliqué pour les générations d’avant septembre 1961.

À propos de l'auteur, Roland GRANSART

Passionnée de rédaction, je m’intéresse à tous les sujets qui animent l’actualité française et mondiale. Rédactrice web de profession, j’ai à coeur d’informer le lecteur de la manière la plus précise possible, tout en offrant une information qualitative. Pigiste pour Objeko, j’ai également pour but de contribuer à un canal d’information distinct des grandes rédactions journalistiques omniprésentes sur le web, offrant ainsi un point de vue différent sur notre actualité quotidienne.

D’autres publications dans 

Livret A : son taux de 3% va connaitre une baisse, voici pourquoi

Livret A : son taux de 3% va connaitre une baisse, voici pourquoi

60 Millions de consommateurs pointe du doigt cette marque de riz

60 Millions de consommateurs pointe du doigt cette marque de riz

Ne pas essayer cette célèbre astuce avec votre compteur Linky, car elle est dangereuse

Ne pas essayer cette célèbre astuce avec votre compteur Linky, car elle est dangereuse

Retraites, Smic, APL… : découvrez toutes les revalorisations qui touchent les Français dans les prochains mois

Retraites, Smic, APL… : découvrez toutes les revalorisations qui touchent les Français dans les prochains mois

Prime d’activité : quel montant pour un bénéficiaire avec un salaire de 1 800 euros mensuel ?

Prime d’activité : quel montant pour un bénéficiaire avec un salaire de 1 800 euros mensuel ?

Héritage : les changements que le Nouveau Front populaire veut apporter pour le calcul des droits de succession

Héritage : les changements que le Nouveau Front populaire veut apporter pour le calcul des droits de succession