Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Retraites et minima sociaux en hausse : ce qu’il faut savoir sur ces augmentations en 2024

Retraites et minima sociaux en hausse : ce qu’il faut savoir sur ces augmentations en 2024

Autrefois, les retraités avaient un niveau de vie élevé que ceux en activité, mais la tendance s’est inversée. Heureusement, leur pension va connaitre une hausse pour cette nouvelle année.

Pour 2024, la pension de base et les minimas sociaux vont connaitre une augmentation. Une manière pour le gouvernement de rehausser le niveau de vie des retraités face à l’inflation.

Retraite : une augmentation de la pension de base et minimas sociaux

Autrefois, les retraités ont eu un niveau de vie bien supérieur aux personnes encore actives. Toutefois, avec le temps, il y a une inversion des tendances. Les retraités ont du mal à joindre les deux bouts jusqu’à la fin du mois. Suite à cette situation, l’État fait le choix de mettre en place une augmentation de la pension de base et des minimas sociaux. À partir du 1er janvier 2024, les pensions de base ont connu une hausse de 5,3 %. Concernant cette revalorisation, les minimas sociaux font aussi face à une augmentation. Par conséquent, un couple marié aura droit à jusqu’à 1 571 € pour l’ASPA. Depuis le début, l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) a été revalorisée à 1 012 € pour une personne seule. De plus de la pension de base et les minimas sociaux, d’autres types de pensions vont être revalorisées.

Les pensions complémentaires ont connu une hausse considérable tout en prenant compte de plusieurs détails. Ainsi, ce sera à hauteur de 4,3 % depuis le 1er janvier 2024. Bruno Le Maire avait fait part d’une revalorisation des pensions de base qui serait de 5,2 %. Mais de son côté, le gouvernement dévoile un changement dans la revalorisation des pensions de base. Elle a été encrée sur 0,1 % supplémentaires, soit une revalorisation à 5,3 %.

Pour un niveau de vie décent

Cette augmentation de la pension de base et des minimas sociaux n’est pas effective dès le début de l’année. Une décision du gouvernement pour faire face aux effets de l’inflation sur les retraités. De plus, cela va aussi permettre à ces derniers d’avoir un niveau de vie décent. Cette augmentation de la pension de base et des minimas sociaux est aussi due à plusieurs autres facteurs économiques. C’est en suivant de près les mises à jour gouvernementales, vous en serez plus sur les prestations de retraite et anticiper les changements. Pour être dans une meilleure optique dans vos finances à la retraite, il est nécessaire de bien préparer cette dernière. Il y a des gestes à accomplir comme rester informer sur les aides destinées aux retraités. Des allocations qui vous seront d’une grande aide.

Les allocations et aides aux personnes âgées

Une personne âgée a le droit de bénéficier de l’allocation personnalisée d’autonomie (Apa) en cas de perte d’autonomie. Elle peut aussi bénéficier de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) si elle a de faibles revenus. Sans oublier l’allocation supplémentaire d’invalidité (Asi) si elle est invalide et n’a pas atteint l’âge légal de départ à la retraite. Il y a notamment des aides sociales peuvent aussi être proposées aux personnes âgées. Voici une partie de ces aides :

  • Allocation personnalisée d’autonomie (Apa) : c’est une aide versée sous conditions d’âge et de perte d’autonomie. Elle est destinée à payer (en totalité ou en partie) soit les dépenses nécessaires pour rester à votre domicile (Apa à domicile). Sans oublier, le tarif dépend de l’établissement médico-social où vous vivez (Apa en établissement).
  • Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) : L’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) est une prestation mensuelle destinée aux retraités ayant de faibles ressources (revenus et patrimoine) et vivant en France. C’est votre caisse de retraite qui est responsable de son versement (Carsat: Carsat : Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail, MSA,…).

Les aides pour invalidité pour les seniors

Il existe aussi des aides que vous pouvez obtenir sans être bénéficiaires de l’ASPA.

  • Allocation supplémentaire d’invalidité (Asi) : Si vous êtes invalide et que vous n’avez pas l’âge d’obtenir l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa), il est possible de bénéficier de l’Asi ou Allocation supplémentaire d’invalidité. Il vient compléter vos revenus, pour vous faire atteindre un montant total minimal. Elle est versée chaque mois par la sécurité sociale (ou la MSA : MSA : Mutualité sociale agricole si vous dépendez du régime agricole).
  • Allocation simple d’aide sociale aux personnes âgées : vous ne recevez pas de pensions de retraite et votre demande d’Aspa a été rejetée ? Il est possible de faire l’allocation simple d’aide à domicile aux personnes âgées. Cette aide est octroyée par l’État, sous certaines conditions.

À propos de l'auteur, Ansta Andry

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 4ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .

D’autres publications dans 

2 marques d’eau en bouteille contaminées aux pesticides qu’il ne faut plus acheter cette semaine

2 marques d’eau en bouteille contaminées aux pesticides qu’il ne faut plus acheter cette semaine

Impôts 2024 : Voici les revenus 2023 à ne pas dépasser pour être exonéré par le fisc

Impôts 2024 : Voici les revenus 2023 à ne pas dépasser pour être exonéré par le fisc

Astrologie 2024 : le signe du Poisson connaitra-t-il de la chance en mars ?

Astrologie 2024 : le signe du Poisson connaitra-t-il de la chance en mars ?

Quest 3 : Voici les nouvelles fonctionnalités de suivi des mains

Quest 3 : Voici les nouvelles fonctionnalités de suivi des mains

La pièce de 2 euros distribuée aux écoliers pour les JO, une opération controverse à près de 16 millions d’euros

La pièce de 2 euros distribuée aux écoliers pour les JO, une opération controverse à près de 16 millions d’euros

Retraite : Une bonne nouvelle qui arrive à point pour les 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco

Retraite : Une bonne nouvelle qui arrive à point pour les 400 000 assurés de l’Agirc-Arrco